Recherche

Maroc : Al Adl Wal Ihssane s’en prend à Mohamed Fizazi

© Copyright : DR

31 août 2019 - 22h20 - Maroc

L’imam salafiste, Mohamed Fizazi, qui avait traité Nasser Zefzafi et les six autres détenus du Hirak du Rif de « bâtards » en raison de leur volonté de renoncement à la nationalité marocaine, s’est attiré les foudres d’Omar Iharchan, membre du Secrétariat national du Cercle politique d’Al Adl Wal Ihssane (AWI).

« Nombreux sont ceux à intimider injustement et agressivement les détenus du Hirak. Ils veulent leur donner des leçons et s’organisent pour défendre la nationalité et en énumérer les vertus », a écrit Omar Iharchan, membre du Secrétariat national du Cercle politique d’Al Adl Wal Ihssane (AWI), sur sa page Facebook. Celui-ci s’est insurgé contre les propos de l’imam salafiste, Mohamed Fizazi, qui avait traité Nasser Zefzafi et les six autres détenus du Hirak du Rif de « bâtards » parce qu’ils ne voulaient plus de leur nationalité marocaine.

« Où étaient-ils lorsque la jeunesse du Hirak subissait la souffrance ? Pourquoi s’absentent-ils des marches et sit-in de solidarité s’ils sont réellement d’accord avec les revendications du Hirak ? », s’est interrogé Iharchan qui a pris la défense des concernés.

« Vous [Fizazi] pouvez ne pas être d’accord avec le geste des détenus. Mais, leur attitude est basée sur les données dont ils disposent et sur les solutions qu’ils ont privilégiées, de sorte que la situation qu’ils rencontrent ne vaut pas qu’on les dépourvoie des lourdes accusations qui perdent leur citoyenneté et qu’on les excommunie. Tel est le véritable extrémisme », a martelé ce membre du Secrétariat national du Cercle politique d’Al Adl Wal Ihssane.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact