Le Maroc et l’Algérie se livrent à une course à l’armement

8 mars 2021 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc et l’Algérie se sont lancé dans une course aux armements suite à la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. C’est du moins ce que révèle le magazine The Africa Report.

Les armées algérienne et marocaine (classées respectivement deuxième et cinquième en Afrique) débloquent des fonds importants pour l’acquisition des équipements militaires de dernière génération, rapporte The Africa Report. Les deux pays s’approvisionnent sur différents marchés. Le Maroc a une préférence pour les armes américaines et françaises, tandis que l’Algérie se tourne vers les armes de fabrication russe.

En janvier dernier, le Maroc avait acquis auprès des États-Unis le système de défense aérienne Patriot. Il a également acquis deux radars Ground Master 400 auprès du constructeur français Thales Group et sept radars auprès du géant américain de la défense Lockheed Martin… Le Maroc possède des avions F-16 de fabrication américaine. De son côté, l’Algérie possède une large gamme de systèmes radar de haute qualité, tels que le Rezonans-NE de fabrication russe et le YLC-8B chinois. L’armée algérienne a également acquis des chasseurs russes, notamment des avions de combat Sukhoi dotés de fortes capacités de manœuvre.

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie sont montées d’un cran ces derniers mois. En cause, l’intervention militaire des Forces armées royales (FAR) au poste-frontière de Guerguerat bloqué par les miliciens du Polisario, pour débloquer le trafic routier vers la Mauritanie. L’Algérie et son protégé, le mouvement indépendantiste, n’ont toujours pas digéré les exploits marocains.

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune n’a de cesse de réaffirmer son soutien au Polisario. « Il n’y a pas de solution à la question sahraouie en dehors de l’autodétermination du peuple sahraoui. Le dossier du Sahara est un cas de décolonisation », a-t-il affirmé dans son discours consacré au deuxième anniversaire du Hirak. De son côté, le Maroc maintient son plan d’autonomie du Sahara sous sa souveraineté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Défense - Armement - Sahara Marocain

Aller plus loin

L’Algérie et le Maroc jouent la carte de la dissuasion militaire

L’Algérie et le Maroc se livrent à une course à l’armement ces dernières années à cause des questions qui continuent de les diviser, notamment celle liée au Sahara. De quoi...

Maroc : prolongement de 50 km du mur de défense au Sahara

Le mur de défense a été prolongé de 50 km à l’est pour sécuriser la zone de Touizgui dans la province d’Assa-Zag, et pour compléter le dispositif frontalier à l’est. Ce nouveau...

Sahara : l’appel du président algérien au Maroc et à la « RASD »

Lors de la réunion par visioconférence du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) au niveau des chefs d’État et de gouvernement, le président algérien...

Une intervention militaire de l’Algérie au Sahara ?

L’Algérie pourrait mener une intervention militaire au Sahara à même de déstabiliser la région. C’est du moins ce qu’indique un rapport du think tank international Crisis Group...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.