Vers un conflit armé entre le Maroc et l’Algérie ?

27 février 2021 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Jeune Afrique a consacré un article aux tensions de longue date entre le Maroc et l’Algérie au sujet de la question du Sahara. L’hebdomadaire panafricain se demande si l’on s’achemine vers un conflit ouvert entre les deux pays.

« Les relations entre les deux ’pays frères’ n’ont jamais été un long fleuve tranquille. Mais depuis quelques mois, la froideur a laissé place à une franche hostilité. Principale cause : la sempiternelle question du Sahara occidental », résume Jeune Afrique. L’hebdomadaire panafricain a fait remarquer que le Maroc a un coup d’avance sur l’Algérie dans ce dossier vieux de 30 ans. Les exploits diplomatiques du royaume sont légion.

Le 10 décembre 2020, l’ancien président des États-Unis, Donald Trump avait signé un décret portant reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur le Sahara en échange de la normalisation des relations diplomatiques entre le royaume et Israël. Autre exploit diplomatique : plusieurs pays africains ont ouvert leurs consulats au Sahara. Ces exploits ont agacé l’Algérie et son protégé, le Polisario.

Pendant que la diplomatie marocaine réalise des exploits, la diplomatie algérienne perd de son influence. « Au sein même de l’Union africaine, le quasi-monopole algérien sur la Commission paix et sécurité, qui lui permettait d’agiter la question sahraouie à chaque réunion de l’organisation panafricaine, est désormais de l’histoire ancienne », souligne l’auteur de l’article.

« Alors, c’est maintenant sur le terrain militaire que se déploie cet antagonisme de presque cinquante ans. Depuis l’évacuation mi-novembre par les forces marocaines du point de passage de Guerguerat, bloqué plusieurs semaines durant par des indépendantistes sahraouis, c’est à nouveau, si l’on en croit ces derniers, la guerre entre Rabat et le Polisario. Pas une semaine ne passe sans que le Front, systématiquement relayé par Algérie Presse Service (APS), n’annonce une attaque contre le mur de défense marocain, sans qu’il soit possible de distinguer la part de réalité et d’intoxication », note la publication.

Jeune Afrique est persuadé que ni l’Algérie ni le Maroc ne veulent d’un conflit ouvert aux conséquences immanquablement catastrophiques pour les deux pays. « Mais l’histoire démontre que les États n’ont pas toujours une maîtrise absolue de leur propre niveau d’agressivité : une escalade d’abord contrôlée a bien vite fait de dégénérer », analyse la publication.

Sujets associés : Algérie - Polisario - Sahara Marocain - Jeune Afrique

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Abdelmadjid Tebboune pas près d’accepter la main tendue du Maroc

Visiblement, Abdelmadjid Tebboune, président algérien s’éloigne de plus en plus d’un éventuel réchauffement des relations entre son pays et le Maroc. Il a reçu, jeudi au palais Al...

Offense au roi Mohammed VI : l’association des éditeurs charge une chaîne algérienne

L’Association nationale des médias et des éditeurs (ANME) a vivement réagi suite à l’attaque contre le roi Mohammed VI de la chaîne algérienne...

L’Algérie pas près de se réconcilier avec le Maroc

L’Algérie affiche de plus en plus sa détermination à ne pas se réconcilier avec son voisin de l’Ouest, le Maroc. En témoigne la dernière décision portant interdiction des liens...

Sahara : les parlementaires algériens écrivent à Biden, leurs homologues marocains réagissent

Les parlementaires algériens ont adressé une correspondance à l’actuel président des États-Unis, Joe Biden pour lui demander d’annuler le décret portant reconnaissance américaine de...

Nous vous recommandons

Algérie

Sahara marocain : l’Algérie mécontente de l’ONU

L’Algérie dit avoir "pris acte" de la résolution 2548 du Conseil de sécurité de l’ONU relative à la prorogation d’un an du mandat de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO). Une réaction qui en dit long...

La France, médiatrice dans la crise entre l’Algérie, le Maroc et l’Espagne ?

La France semble bien disposée à jouer un rôle de médiateur dans la crise entre l’Algérie, le Maroc et l’Espagne. Le président français Emmanuel Macron est attendu à Alger le 25 août.

Ce que reproche l’Algérie au Maroc

L’Algérie n’est pas près de rétablir ses relations avec le Maroc. Le pays maintient une position constante sur la normalisation avec Israël, la question du Sahara, la réouverture des frontières, etc.

Un diplomate algérien accuse le Maroc de créer « une situation fragile »

L’ambassadeur d’Algérie à Yaoundé a affirmé que le Maroc ne cesse de «  piétiner  » les « engagements en créant une situation fragile de ni guerre ni paix » au Sahara. Il répliquait ainsi à un responsable marocain qui a qualifié l’Algérie d’«  ennemie ...

Une carte du Maroc avec le Sahara suscite la colère d’un ministre algérien

Une carte du Maroc intégrant le Sahara, accrochée dans une salle de conférence d’une entreprise saoudienne en Algérie, a suscité la colère du ministre algérien de l’Industrie pharmaceutique venu annoncer les nouveaux investissements de l’entreprise dans le...

Polisario

Espagne : un sénateur dénonce la vente « massive » d’armes au Maroc depuis 1991

Le sénateur de Compromis, Carles Mulet, reproche au gouvernement de Pedro Sanchez d’avoir continué à fournir des armes « de manière massive » au Maroc après le cessez-le-feu avec le Front Polisario en...

Sahara : l’appel pressant de la France

Face au regain de tensions entre le Maroc et le Polisario, la France appelle à «  tout faire pour éviter l’escalade  » au Sahara.

Le Polisario revendique un siège aux Nations Unies

Le Polisario change de stratégie d’action pour atteindre son objectif de résolution de la crise au Sahara. À l’issue d’une conférence de presse animée à Alger lundi, Mohamed Ould Salek a exprimé sa volonté de siéger aux Nations Unies afin de pouvoir poser...

Maroc-Espagne : la crise a été « surmontée » selon l’ex-chef de la diplomatie Moratinos

Miguel Ángel Moratinos, ex-chef de la diplomatie espagnole, se fait l’avocat d’une bonne entente entre Rabat et Madrid. Pour lui, le Maroc et l’Espagne ont « surmonté » leur crise provoquée par l’affaire...

Le Polisario veut porter plainte contre Manuel Valls

Le Polisario veut assigner en justice l’ex-premier ministre français, Manuel Valls. Lors d’une émission télévisée, l’ancien candidat à l’élection présidentielle française a vivement critiqué le Polisario, l’accusant d’être « une menace réelle pour la sécurité...

Sahara Marocain

Le Maroc boycotte le championnat Nord-Africain de Karaté en Tunisie

Le Maroc a annoncé samedi qu’il ne participera pas au Championnat Nord-Africain de Karaté prévu du 7 au 11 septembre en Tunisie.

Sahara : l’ancien Président tunisien Marzouki soutient le Maroc et charge le Polisario et l’Algérie

L’ancien président tunisien Moncef Marzouki a réagi au regain de tensions entre le Maroc et le Polisario. Il apporte son soutien au royaume et charge "les ennemis de l’unité maghrébine" que sont l’Algérie et d’autres...

« L’Iran a joué un rôle perturbateur et destructeur au Maroc »

Mohammed Al-Sulami, président de l’Institut international d’études iraniennes (Rasanah), affirme que l’Iran a joué un rôle perturbateur et destructeur au Maroc, raison pour laquelle Rabat n’est pas près de renouer des relations diplomatiques avec...

Marocanité du Sahara : le Royaume-Uni pas près de suivre l’exemple américain

Le Royaume-Uni considère le statut du Sahara occidental comme indéterminé. C’est du moins ce qu’a affirmé James Cleverly, ministre d’État pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord et le Commonwealth...

Sahara : l’Espagne dénonce « l’unilatéralisme » des États-Unis

L’Espagne n’est pas favorable à la décision unilatérale des États-Unis de reconnaître la marocanité du Sahara. Le voisin ibérique propose que le tout nouveau président élu des USA reconsidère cette décision pour un retour au...

Jeune Afrique

Saâd Lamjarred porte plainte

Le chanteur marocain Saâd Lamjarred a décidé de porter plainte contre le mensuel Jeune Afrique, pour de très graves accusations qui auraient été portées à son encontre.

Covid-19 au Maroc : le pic des contaminations atteint fin janvier

La lutte contre la propagation du Covid-19 a permis au Maroc d’augmenter ses capacités en matière d’infrastructures médicales, a affirmé le ministre marocain de la santé Khalid Aït Taleb.

Vers un conflit armé entre le Maroc et l’Algérie ?

Jeune Afrique a consacré un article aux tensions de longue date entre le Maroc et l’Algérie au sujet de la question du Sahara. L’hebdomadaire panafricain se demande si l’on s’achemine vers un conflit ouvert entre les deux...

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en...

Au Maroc, le secteur de la relation client paie un lourd tribut

Le covid-19 produit un impact négatif sur le secteur de la relation client au Maroc, avec à la clé, une baisse de 30 à 40 % du chiffre d’affaires aux mois de mai et juin. Otmane Serraj, président de l’Association marocaine de la relation client regroupant...