Maroc-Algérie : le prince héritier libyen aiderait à apaiser les tensions « s’il régnait »

14 mai 2023 - 14h00 - Monde - Ecrit par : P. A

Le prince héritier de Libye, Mohammed El-Senussi, a déclaré que son pays, sous son règne, aurait joué les médiateurs pour apaiser les tensions dans la région, notamment entre le Maroc et l’Algérie d’une part, et l’Algérie et l’Espagne d’autre part, nées après le changement de position sur le Sahara.

« Une monarchie en Libye pourrait œuvrer pour la paix régionale. Ma famille a des relations historiques avec l’Algérie et le Maroc ainsi qu’avec d’autres pays de la région comme le Tchad et le Soudan. Nous jouissons d’une bonne réputation », a déclaré dans un entretien à El Independiente, Mohammed El-Senussi, prince héritier de Libye, exilé à Londres depuis la fin des années 1980.

Mohammed El-Senussi voudrait aussi œuvrer pour la normalisation des relations entre l’Espagne et « certains pays de la région ». « En cas de règne, nous serions une nation avec des liens forts avec l’Afrique », assure-t-il, prônant la neutralité et la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays voisins. « Nous devons être neutres, sans nous impliquer dans les problèmes internes d’un pays voisin. En même temps, nous devons exiger qu’aucun pays ne s’immisce dans nos affaires. Ainsi, nous pouvons être un artisan de la paix dans la région », affirme le prince héritier.

À lire : Conflit libyen : l’Europe remercie le Maroc

El-Senussi considère le conflit au Sahara « comme une affaire entre deux pays qui doivent travailler à y trouver une solution », soulignant que l’abandon de la position de « neutralité active » de l’Espagne a conduit à la détérioration de ses relations avec l’Algérie, son principal partenaire gazier. Le prince héritier en exil dit suivre avec intérêt l’actualité en Espagne depuis des années, et a vu comment la monarchie a été restaurée après la mort du dictateur Franco.

« L’Espagne est toujours présente dans nos conversations avec nos compatriotes et amis comme un brillant exemple de la façon dont un pays peut trouver la prospérité et se diriger vers un avenir radieux en s’inspirant de sa propre histoire. L’Espagne est la preuve que, surtout en période de crise et de transition, une monarchie constitutionnelle ancrée dans l’histoire et l’identité nationales est capable d’unir un peuple, d’établir une gouvernance démocratique transparente pour construire un avenir de succès ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Libye - Sahara Marocain

Aller plus loin

Libye : le Maroc pour faire taire les armes

Le Maroc accueillera bientôt deux délégations libyennes, pour tenter de consolider le cessez-le-feu et relancer le processus politique. Les deux parties représentent...

La Libye sollicite l’expertise de l’armée marocaine

Le Maroc pourrait intervenir en Libye dans le domaine militaire. L’armée libyenne vient de solliciter à cet effet, l’appui des Forces armées royales( FAR) pour faire face aux...

Libye : réouverture imminente du Consulat du Maroc

Le ministère libyen des affaires étrangères a annoncé samedi l’arrivée à Tripoli d’une délégation marocaine. Le but de cette visite est la préparation de la réouverture du...

Conflit libyen : l’Europe remercie le Maroc

Le porte-parole de l’Union Européenne (UE) a souligné mardi à Bruxelles, le «  rôle actif » joué par le Maroc dans la résolution du conflit libyen. Par la même occasion, Peter...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.