La Libye sollicite l’expertise de l’armée marocaine

22 juin 2021 - 19h10 - Maroc - Ecrit par : J.D

Le Maroc pourrait intervenir en Libye dans le domaine militaire. L’armée libyenne vient de solliciter à cet effet, l’appui des Forces armées royales( FAR) pour faire face aux défis sécuritaires dans le pays.

Au terme de la 17ᵉ édition d’African Lion, l’exercice le plus important en Afrique, le chef d’état-major de l’armée libyenne, représentant du gouvernement libyen d’unité nationale a sollicité l’expertise et l’expérience des Forces armées royales (FAR) pour unifier les institutions militaires et les renforcer afin de faire face à tous les dangers qui guettent le pays, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghrebia.

Selon le journal, le Général Mohamad al-Haddad a exprimé la volonté de son pays de consolider la coopération militaire avec le Maroc afin d’affronter les défis auxquels son pays fait face.

À lire : Libye : le Maroc pour faire taire les armes

Répondant à la requête libyenne, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita a affirmé que le roi Mohammed VI a donné des instructions en vue d’accompagner le processus politique libyen jusqu’à la concrétisation de la stabilité du pays. « Le Maroc se tient toujours aux côtés de ce pays et accompagne tous les choix de ses institutions », a en outre précisé le chef de la diplomatie marocaine qui avait échangé à Rabat, une semaine avant avec son homologue libyen Najla Mangoush sur l’agenda proposé par le gouvernement d’union nationale.

Bien avant lui, le président du parlement de l’Est (Tobruk), Salah Aguila, et le président du Haut conseil de l’État avaient effectué une visite au Maroc pour échanger avec les autorités marocaines des efforts en faveur de la paix en Libye.

Les efforts du Maroc dans le dialogue inter-libyen et le dénouement de la crise ont été mis en avant par la communauté internationale et salués par l’ONU, l’Union africaine (UA), l’Union européenne (UE), la Ligue arabe et plusieurs capitales occidentales, rappelle le journal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coopération - Diplomatie - Libye - Défense - Armement - Forces Armées Royales (FAR) - Nasser Bourita - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération

Aller plus loin

Conférence internationale sur la Libye : Nasser Bourita représente le Maroc à Paris

Le ministre des Affaires étrangères marocains, Nasser Bourita, est en France pour participer aux travaux de la Conférence internationale sur la Libye, prévue ce vendredi à Paris.

Conflit libyen : l’Europe remercie le Maroc

Le porte-parole de l’Union Européenne (UE) a souligné mardi à Bruxelles, le «  rôle actif » joué par le Maroc dans la résolution du conflit libyen. Par la même occasion, Peter...

Libye : les migrants marocains détenus dans des conditions déplorables

Des centaines de migrants marocains sont depuis des mois retenus captifs et croupissent dans des prisons libyennes. Leur situation ainsi que le délai de leur rapatriement...

Le Maroc va rapatrier 195 personnes détenues en Libye

En visite au Maroc, le vice-président libyen du Conseil présidentiel Abdallah Ellafi, a annoncé, au cours d’une conférence de presse tenue en présence de Nasser Bourita, que 195...

Ces articles devraient vous intéresser :

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Vaste remue-ménage au sein de l’armée marocaine

Le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’État-major des Forces armées royales (FAR), a procédé à vaste remaniement. Des généraux et colonels-majors appartenant aux FAR et à la gendarmerie ont été mis à la retraite.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).