Le Maroc parle de l’amnistie des cultivateurs de cannabis

13 janvier 2020 - 22h00 - Ecrit par : I.L

L’étude de la loi relative à l’amnistie des cultivateurs de kif a été reportée au Parlement, le 8 janvier dernier, au cours d’une réunion de la commission de justice à la deuxième chambre, avec le Garde des Sceaux, Mohamed Benabdelkader.

L’espoir est désormais permis pour l’étude de cette proposition, une question qui a longtemps essuyé un "niet" de la part de l’Exécutif. En effet, au sein de l’hémicycle en 2015, l’ancien Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, s’était opposé à toute possibilité de légalisation du kif ou d’amnistie des cultivateurs. Il sera épaulé la même année par l’ancien ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, pour qui " la culture du kif et sa commercialisation sont illégales. Elles le resteront."

Près de 5 ans après, le bout du tunnel est proche au regard de la disponibilité de l’Exécutif de discuter du sujet tabou. Présent lors de cette réunion du 8 janvier, le Garde des Sceaux a montré un signe d’ouverture sur la question. "Le ministre nous a expliqué qu’il était prêt à donner la réponse du gouvernement ; mais, compte tenu des circonstances, le report était recevable", a déclaré le député Larbi Mharchi, conseiller PAM à Telquel.

"Nos deux propositions de loi sont liées, donc après concertation avec les membres de la commission de justice, nous avons décidé de reporter l’examen de ce texte jusqu’à ce que le deuxième texte (relatif à la légalisation de la culture du cannabis, NDLR) soit discuté au niveau de la commission des secteurs productifs", a ajouté le député du PAM. 

Cependant, il faudra s’armer de patience pour connaître la position du gouvernement au sujet de la légalisation du cannabis et l’amnistie des cultivateurs de la plante, estime le même média. "Assister à la réunion d’une commission pour exprimer la position du gouvernement sur une proposition de loi est une chose. Lancer une discussion sur l’amnistie pour les cultivateurs de cannabis en est une autre", avait déclaré une source gouvernementale à Hespress.

Tags : Drogues - Lois - Cannabis

Aller plus loin

Maroc : appel pour amnistier les cultivateurs de cannabis

Débattre dans les plus brefs délais, de la proposition de la loi relative à « l’amnistie générale » au profit des cultivateurs du cannabis dans le Rif. Tel est le vœu exprimé par le...

Maroc : ce que proposent les cultivateurs du cannabis

Les cultivateurs du cannabis ont récemment reçu la visite d’une délégation de la Commission spéciale du modèle de développement, conduite par le président Chakib...

Nous vous recommandons

Les loueurs de voiture obligés de se séparer de leurs véhicules

La situation ne s’améliore pas dans le secteur de la location de voiture au Maroc malgré la batterie de mesures prises pour booster le tourisme. Vétusté des véhicules et pression des sociétés de crédits, certains sont poussés à la...

Ce que toucherait l’équipe du Maroc si elle gagnait la CAN 2022

La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé le montant des primes qui seront distribuées aux équipes qui brilleront à la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2022) qui se déroulera du 9 janvier au 6 février au Cameroun. Le Maroc figure...

Précisions sur l’auto-isolement des MRE

Le ministère du Tourisme informe que depuis le 14 juillet, les MRE et les membres de leurs familles en provenance d’un pays de la liste B, ayant reçu une seule dose de vaccin ou non vaccinés pourront désormais effectuer un auto-isolement d’une durée de 5...

Un Marocain humilié par ses collègues en Australie

Ilyas Elkharraz, un jeune Marocain de 23 ans, a subi des traitements dégradants de la part de ses collègues de travail dans un atelier de menuiserie en Australie. Il a été suspendu la tête en bas et giflé par ces derniers, hilares, pendant que l’un d’eux...

Les professionnels de l’hôtellerie-restauration français veulent recruter des Marocains

De milliers de professionnels marocains et tunisiens se disent prêts à venir travailler en France pour pallier le manque de personnel dans le secteur d’hôtellerie-restauration.

Le Maroc doit baisser sa consommation de pain

« Quels choix pour une plus grande autonomie du Maroc ? ». Le thème a fait l’objet d’une conférence sur la souveraineté alimentaire animée par le premier vice-président de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement Rural (Comader), Rachid...

La production de tomate marocaine au Sahara inquiète l’Espagne

L’Espagne s’inquiète du développement agricole du Maroc au Sahara. Le royaume prévoit d’utuliser 5 000 hectares de serres dans cette région au cours de cette décennie afin de concurrencer Murcie et Almeria sur le marché européen des fruits et...

Frontières Maroc-Algérie : nouvel appel du roi Mohammed VI

Dans son message à la Nation à l’occasion du 22ᵉ anniversaire de la Fête du Trône samedi, le Roi Mohammed VI a appelé à l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie. Pour le Souverain, les raisons ayant conduit à la fermeture des frontières entre...

Ibrahim Ouassari, un MRE devenu un as du digital à Molenbeek

Sans background académique, Ibrahim Ouassari, un Marocain de 43 ans, a réussi à se frayer un chemin dans le digital. Co-fondateur de MolenGeek, marque présente dans huit villes européennes (en Belgique, aux Pays-Bas et en Italie) et depuis peu, en...

Maroc : flou autour du test PCR à l’embarquement

Les compagnies aériennes entretiennent le flou autour du test PCR que doivent présenter les passagers pour monter à bord de leurs avions pour un voyage à l’étranger ou à destination du Maroc.