Maroc : l’anarchie des loueurs de parasols sur les plages dénoncée

19 juillet 2023 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Face à la montée de la grogne des estivants qui dénoncent l’anarchie sur certaines plages marocaines à cause des loueurs de parasols, des députés ont interpelé les autorités locales sur les conditions d’octroi des autorisations à ces loueurs de parasols.

Chaque été, les touristes se plaignent des loueurs de parasols qui envahissent les plages les plus fréquentées du Maroc. Cette année, la situation semble plus criante, au point où le parlement a interpelé les autorités locales sur le sujet, les appelant à renforcer le contrôle dans la délivrance des autorisations, rapporte le quotidien Akhbar.

À lire : Maroc : opération "Libération des plages"

Les autorités de Tétouan et M’diq, dont les plages subissent le diktat de ces loueurs de parasols, ont donné des instructions fermes pour renforcer dès cette semaine le contrôle en matière de location de parasols sur les plages. Des commissions spécialisées seront dépêchées sur toutes les plages et des saisies de matériel des contrevenants sont attendues. Des sanctions pouvant conduire au retrait des autorisations sont également prévues contre ces loueurs qui ne respectent pas les cahiers de charge.

À lire : Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Pour sa part, le ministère de l’Intérieur insiste sur la nécessité pour les communes de veiller à l’application stricte des textes régissant l’occupation temporaire des domaines publics et maritimes, ce qui passe par la mise en place de mécanismes et moyens pour assurer le contrôle de l’exploitation des autorisations accordées. L’objectif, assure-t-on, n’est pas de supprimer l’activité de la location de parasols qui crée des emplois saisonniers aux jeunes et contribue au développement local.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Tétouan

Aller plus loin

Casablanca serre la vis contre les loueurs de parasols illégaux

À chaque été, les loueurs de parasols emplissent les plages de Casablanca, empêchant les estivants de profiter pleinement de ces espaces publics. Les autorités de la ville...

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier...

Maroc : opération "Libération des plages"

La saison estivale approche et, dans le souci de permettre aux vacanciers de mieux profiter des plages marocaines, les autorités publiques ont entamé une opération de libération...

Casablanca : Opération coup de poing contre les faux gardiens et les parasols illégaux

Casablanca veut en finir avec le diktat des gardiens de voitures illégaux et l’anarchie des loueurs de parasols qui perturbent la tranquillité des estivants dans la zone...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Maroc : les aéroports seront tous modernisés

Le Maroc envisage de mener prochainement une étude sur le développement de ses aéroports à l’horizon 2045. Un appel d’offres international a été récemment lancé à cet effet.

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

La stratégie du Maroc pour booster le tourisme interne

L’embellie du tourisme se confirme pour le Maroc. Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, expose sa stratégie pour maintenir voire accroître cette tendance.

L’été morose du tourisme marocain

Cette année, de nombreuses familles marocaines ont choisi de ne pas se déplacer à l’intérieur du royaume pour leurs vacances d’été. En cause, la hausse généralisée des prix et le paiement anticipé des salaires du mois de juin à l’occasion de l’Aïd...

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.

Tourisme au Maroc : lancement de la campagne « We dream big »

Profitant de l’intérêt du monde entier pour le Maroc grâce aux exploits réalisés par les Lions de l’Atlas, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) lance une campagne qui a pour but de donner encore plus de visibilité au royaume.

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...