Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

30 juillet 2023 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les réseaux sociaux.

Face à la persistance du phénomène des loueurs de parasols et de tables qui occupent illégalement les plages marocaines, ne laissant plus d’espace aux estivants, des activistes et des citoyens ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour exiger la « libération des plages publiques ». Les internautes appellent au boycott de ces installations illégales pour décourager ces pratiques, rapporte Hespress.

Ces loueurs de parasols occupent illégalement l’espace public « et violent les droits d’utilisation des espaces communs de vie », condamne Abdelhamid Haddad, coordinateur général de l’Association Tamkine à Kénitra, appelant les autorités à « intervenir en utilisant tous les moyens dont elles disposent, en tant que garantes du respect des lois ».

À lire : Maroc : l’anarchie des loueurs de parasols sur les plages dénoncée

Cette occupation illégale de l’espace public crée de l’insécurité, ajoute-t-il, expliquant que l’encombrement d’une partie du boulevard par un café, oblige les piétons à descendre sur la route, ce qui, pourrait entraîner des accidents de la circulation, en plus de dégrader la beauté des plages et espaces publics.

Pour mettre fin à l’anarchie sur les plages, les estivants demandent une réglementation nationale sur cette activité, un contrôle renforcé des prix et la possibilité de choisir entre louer ces espaces ou s’installer librement sur les plages. Ceci, afin de préserver l’esthétique des plages marocaines et garantir aux citoyens le respect de leurs droits à jouir pleinement des espaces publics.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme

Aller plus loin

Maroc : plus de 400 cabanons détruits à Bouznika

Les autorités marocaines ont lancé mardi l’opération de démolition de cabanons informels sur la plage de Dahomey, à Bouznika.

Maroc : voici les plages qu’il faut éviter cette année

Alors que les 24 plages propres (Pavillon bleu) au Maroc ont été révélées cette semaine, le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable vient de publier...

Maroc : l’anarchie des loueurs de parasols sur les plages dénoncée

Face à la montée de la grogne des estivants qui dénoncent l’anarchie sur certaines plages marocaines à cause des loueurs de parasols, des députés ont interpelé les autorités...

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023....

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : appel au boycott des loueurs de parasols sur les plages

Les loueurs de parasols et de tables continuent de dicter leur loi sur les plages marocaines, malgré les campagnes de sécurité lancées par les autorités pour libérer certaines plages. Une situation dénoncée par des activistes et citoyens sur les...

Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Alors que de nombreux touristes sont arrivés au Maroc cet été, l’hôtellerie a peu profité de l’embellie du tourisme. Les performances d’avant crise Covid-19 n’ont pas été atteintes.

Plus d’un million de téléspectateurs pour « Échappées belles » sur le Maroc

Samedi soir, l’émission « Échappées belles » qui invitait les téléspectateurs à aller à la découverte de certains villages marocains inconnus des touristes, a rassemblé plus d’un million de personnes.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Le Maroc parmi les destinations les plus recherchées sur Google

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus recherchées sur Google. Le puissant et violent séisme du 8 septembre n’a vraiment pas produit un impact négatif sur le tourisme marocain.

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

L’un des plus beaux endroits au monde est Marocain

L’Erg Chebbi, ou dunes de Merzouga dans le Sahara marocain, est l’un des plus beaux endroits au monde, selon un classement réalisé par Time Out.

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

« J’ai visité le Maroc - voici pourquoi je n’y retournerai jamais »

Sur la toile, des tiktokeurs et Youtubeurs – dont des Américains – déconseillent à leurs followers de se rendre au Maroc et en évoquent les raisons. Ils disent ne plus avoir l’intention de retourner dans le royaume.

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.