Recherche

Maroc : le gouvernement incapable d’approvisionner les pharmacies

© Copyright : DR

24 janvier 2020 - 22h00 - Maroc

Les ruptures de stock de médicaments, constatées dans certaines pharmacies au Maroc, ne concernent pas seulement les maladies chroniques et le cancer. Les patients des maladies mentales, et même de la grippe, se retrouvent malheureusement dans le lot avec ses nombreuses conséquences.

Les patients marocains vivent un drame avec des ruptures fréquentes de stock de médicaments de certaines pathologies. Selon le quotidien Al Massae, l’absence de certains médicaments, dont la liste ne cesse de s’allonger, représente un gros risque pour la santé des Marocains. Cette liste de médicaments et autres composés pharmaceutiques introuvables dans les officines, concerne non seulement les traitements des maladies chroniques, comme les dysfonctionnements de la thyroïde, mais aussi celui du cancer, des maladies mentales et même de la grippe, précise le même journal.

Certains pharmaciens soutiennent que les médicaments, prescrits pour pratiquement toutes les maladies, connaissent régulièrement une rupture de stock. D’après ces professionnels, ils se retrouvent le plus souvent dans l’embarras lorsqu’un patient leur présente une ordonnance contenant une liste de médicaments dont la plupart ne sont pas disponibles, faisant alors porter la responsabilité au ministère qu’ils accusent de ne pas prendre ce phénomène au sérieux.

À en croire le président du Réseau marocain pour la défense du droit à la santé et à la vie, Ali Lotfi, cité par Al Massae, il s’agit d’un problème de gouvernance au sein du ministère. Il déplore par ailleurs l’incapacité du gouvernement à donner le chiffre exact du nombre de médicaments qui circulent sur le marché et à assurer l’approvisionnement normal des pharmacies en médicaments indispensables pour le traitement de certaines maladies chroniques relativement répandues.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact