Vague d’arrestations de migrants à Laâyoune

23 juin 2022 - 05h40 - Ecrit par : A.S

Depuis quelques semaines, les migrants subsahariens au Maroc sont arrêtés en pleine nuit ou au petit matin par la police. Une situation qui inquiète non seulement ces migrants, mais également les associations de défense des droits humains.

Que se passe-t-il avec les migrants subsahariens vivant au Maroc, plus précisément à Laâyoune, une ville qui leur sert de cachette en attendant leur départ pour les îles Canaries, en Espagne. Ils y vivent pour la plupart dans l’illégalité sans disposer d’un permis de séjour.

À lire : Arrestations massives de migrants subsahariens au Maroc

Koffi (nom d’emprunt) est Ivoirien. À maintes reprises, il a assisté à ces arrestations qu’il qualifie de violentes. « La police débarque au milieu de la nuit, parfois vers 5 heures du matin, quand tout le monde est endormi. Ils frappent deux ou trois fois, et si personne n’ouvre, ils défoncent la porte et font sortir tout le monde, y compris les femmes et les enfants. Pour échapper à la police, certains sont prêts à prendre tous les risques : un ami s’est cassé le bras en sautant par la fenêtre, a-t-il confié à France24.

À lire :Tanger : les migrants subsahariens expulsés, dénoncent une « injustice »

Certains ont tourné une vidéo dans laquelle ils racontent leur mésaventure. L’un d’eux explique comment en essayant d’échapper à la police, il s’est cassé le bras en sautant du balcon. « Il était 6 h du matin. On dormait et, d’un coup, on a entendu des bruits dehors. On a sorti la tête et on a vu que c’était la police. Elle nous a poursuivis. On a voulu descendre par le balcon. On était plusieurs personnes. Certains sont descendus sans problème. Mais nous, bon… ». Il confie qu’il est hospitalisé depuis dix jours et devra subir plusieurs opérations chirurgicales.

À lire : Plus d’un millier de migrants subsahariens convoyés de Tanger vers le sud du Maroc

Pour Hassan Amari, militant au sein de l’association marocaine des droits humains (AMDH), la situation est très grave « car les policiers font irruption dans les domiciles sans disposer d’une décision de justice ». Des témoignages recueillis par son association, il en ressort qu’après leurs arrestations, les migrants originaires pour la plupart de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Mali et du Togo sont enfermés dans un centre de rétention insalubre, en périphérie de Laâyoune. D’autres sont conduits vers d’autres régions, souvent en plein désert, près de la frontière avec l’Algérie.

À lire : Un camp de migrants subsahariens démantelé à Casablanca

Ceux qui arrivent à échapper à la police se débrouillent pour retourner à Laâyoune, empruntant des chemins difficiles et en sacrifiant quelques dirhams pour les frais de taxis. Koffi se désole de constater que depuis la reprise des relations entre le Maroc et l’Espagne, les contrôles sont devenus plus rigoureux. Il explique que pour éviter les descentes répétitives de la police, ils sont nombreux à quitter leur domicile à 17 heures. « on part se cacher sur des chantiers en dehors de la ville. On revient chez nous à 10 heures du matin pour dormir, prendre un peu de repos. Puis, à 17 heures, on recommence… C’est épuisant ».

À lire : Les Subsahariens entre les risques de l’immigration clandestine et l’enfer des jobs informels

Pour le moment, les autorités marocaines ne se sont pas prononcées sur ces arrestations. Hassan Amari évalue que depuis le début du mois de juin, plus de 1 000 migrants ont déjà été arrêtés.

Tags : Laayoune - Immigration clandestine - Afrique - Arrestation

Aller plus loin

Les migrants subsahariens appellent le roi Mohammed VI au secours

L’Association des migrants subsahariens pour la défense des droits et de la dignité humaine (AMSDH) dénonce les exactions dont sont victimes les migrants subsahariens et appelle...

Arrestations massives de migrants subsahariens au Maroc

L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH), a dénoncé samedi les arrestations massives de migrants subsahariens au Maroc, près des frontières de Ceuta et...

Immigration clandestine : 45 Subsahariens clandestins interpellés à Dakhla

Les éléments de la Gendarmerie royale ont interpellé, ce mardi 10 mars, quelque 45 clandestins, originaires d’Afrique subsaharienne, au village des pêcheurs, situé au nord de...

Tanger : les migrants subsahariens expulsés, dénoncent une « injustice »

Les arrestations et les expulsions de migrants subsahariens résidant ou travaillant à Tanger, proche de la frontière de Sebta, se sont intensifiées depuis deux semaines suite au...

Nous vous recommandons

La Mamounia, meilleur hôtel au monde

L’hôtel La Mamounia de Marrakech vient en tête des 30 meilleurs hôtels au monde, selon un classement de la Global Gold List 2022.

Tarik Tissoudali s’exprime sur Ziyech et Mazraoui

L’international Marocain Tarik Tissoudali, qui évolue à la Gantoise (Belgique), s’est exprimé sur l’actualité des Lions de l’Atlas, ses performances et son avenir au sein du club.

Les braqueurs d’une agence de transfert d’argent arrêtés (vidéo)

La police judiciaire de Tétouan a arrêté, mercredi, deux individus pour leur implication présumée dans le braquage d’une agence de transfert d’argent.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion du 22ᵉ anniversaire de l’accession du roi Mohammed VI au trône, le Président de la République française, Emmanuel Macron, a adressé ses vœux et sincères félicitations au souverain et au peuple...

CAN des quartiers : l’Algérie s’impose en finale contre le Maroc

L’Algérie a remporté, samedi 18 juin au Jean-Paul-David, la finale de la Coupe d’Afrique des nations des quartiers face au Maroc (1-0). L’unique but a été marqué à 10 minutes de la fin de la rencontre.

Routiers marocains tués au Mali : l’Algérie et le Polisario pointés du doigt

Abdelilah Hifdi, président de la Fédération nationale du transport (FNT), également président du groupe CGEM à la chambre des conseillers accuse l’Algérie et le Polisario d’être derrière l’assassinat de deux chauffeurs marocains au...

Nasser Zefzafi rend visite à son père hospitalisé

Le leader du Hirak, Nasser Zefzafi s’est rendu mercredi 30 juin au chevet de son père hospitalisé dans une clinique privée de Tanger après avoir été autorisé par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion...

Un anniversaire de stars à Marrakech

Le designer Fabio Encinar a fêté son anniversaire le week-end dernier à Marrakech, entouré de ses meilleurs clients et amis.

Suspension des vols par le Maroc : les Belges doivent-ils s’inquiéter ?

La décision de suspension des vols prise par les autorités marocaines concernant la France, inquiète certains ressortissants belges et MRE actuellement en vacances au Maroc ou envisageant de s’y rendre pour les fêtes de fin...

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui, c’est au tour de l’administration générale des douanes (DGI) d’indiquer qu’il n’y...