L’absence de MRE fait chuter le chiffre d’affaires des « chouwafates »

13 février 2022 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Depuis deux ans, la crise sanitaire liée au coronavirus produit un impact négatif sur l’activité des chiromanciennes, aussi appelées « chouwafates ». Leur moral a commencé à décliner.

Les chiromanciennes vivent mal la crise sanitaire liée au Covid-19 qui s’éternise. Mévente, perte de clients, accumulation de dettes et insécurité, relate le journal Assabah. Le métier des “chouwafates” est l’un des plus impactés par la pandémie de coronavirus. Leur métier est également touché par la fermeture de l’espace aérien marocain. Les “chouwafates” ont perdu leurs clientes généreuses que sont les Marocaines résidant à l’étranger (MRE), surtout celles qui sont installées dans les pays du Golfe. Les barmaids qui sont leurs clientes non moins généreuses se font également très rares.

À lire : En 2021, un tiers des entreprises marocaines ont cessé leur activité

En conséquence, leurs recettes journalières ont chuté en deux ans : elles sont passées de 10 000 DH à 700 DH par jour. Les “chouwafates” remettent une partie de cette recette aux jeunes du quartier – d’une vingtaine d’âge – pour que ceux-ci assurent leur sécurité, ainsi que celle de leurs clientes. Ces dernières sont le plus souvent victimes de harcèlement sexuel. Interrogés, les mêmes jeunes affirment qu’ils se font payer en nature, en drogue et psychotrope, en cash (environ 600 DH par jour).

Sujets associés : Coronavirus au Maroc (Covid-19) - MRE

Aller plus loin

Maroc : le secteur du tourisme agonise

Le secteur du tourisme au Maroc a du mal à reprendre ses activités après la crise sanitaire. La reprise est très timide à Marrakech et Agadir, les principales villes...

En 2021, un tiers des entreprises marocaines ont cessé leur activité

En 2021, la crise sanitaire a fortement touché l’activité des entreprises au Maroc. 28 % d’entre elles ont arrêté leur activité pour une durée moyenne de 143 jours et plus de la...

En difficulté, le tourisme marocain mis à mal par la suspension des vols

Au Maroc, le tourisme va être durement touché par la suspension des vols et des liaisons maritimes. Un mois de décembre sombre pour les acteurs du secteur.

Les entreprises marocaines craignent avant tout le Covid-19

La pandémie de Covid-19 reste le premier facteur de risques pour les entreprises en 2021, au Maroc ou ailleurs dans le monde. C’est ce que démontre le classement du Baromètre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.