Maroc : le secteur du tourisme agonise

23 novembre 2021 - 17h20 - Ecrit par : A.S

Le secteur du tourisme au Maroc a du mal à reprendre ses activités après la crise sanitaire. La reprise est très timide à Marrakech et Agadir, les principales villes touristiques du royaume, qui tournent à 14 à 15 % seulement de leurs capacités d’hébergement.

Les professionnels du tourisme désespèrent face à une reprise timide des activités. La situation risque de s’aggraver, croit savoir Les Inspirations ÉCO qui indique que l’incertitude est totale si l’on s’en tient « aux fermetures et réouvertures d’établissements, alors que près de 50 % de la capacité litière n’est déjà plus opérationnelle à Marrakech et 25 % à Agadir, laissant place à la recrudescence des conflits sociaux ». Le journal craint une accélération du rythme des fermetures dès la fin de ce mois, notamment pour les établissements qui opèrent avec les marchés allemand et anglais.

À lire : Maroc : les professionnels du tourisme veulent des mesures urgentes

En quête de solutions à cette situation, la Fédération nationale de l’industrie hôtelière a prévu de tenir ce mardi « une réunion en visioconférence de ses instances afin de débattre des actions collectives et urgentes à entreprendre durant cette période, marquée par une absence totale de visibilité ». Il sera question à l’occasion du sort des doléances soumises par la Confédération nationale du tourisme (CNT) au ministère de tutelle. « En attendant le feed-back du gouvernement, les professionnels sont dans l’expectative alors que la ministre leur a déjà fait part de son engagement à accélérer la mise en œuvre des mesures d’urgence en faveur du secteur touristique, dans les plus brefs délais », précise-t-on.

À lire : Maroc : reprise timide du tourisme dans le nord

« À l’exception du marché français qui peut sauver la mise, la situation est inquiétante pour les autres marchés, ce qui place les professionnels marocains dans une posture très compliquée surtout avec la situation en Europe qui n’est pas près de s’améliorer », analyse le quotidien, rappelant que plus de 229 000 touristes sont attendus à Agadir en ce mois de novembre, grâce à un partenariat triennal entre l’ONMT et Ryanair.

Tags : Marrakech - Agadir - Tourisme - Destination - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le Maroc va investir plus de 600 MDH dans le tourisme en 2022

En 2022, le Maroc va injecter quelque 616 millions de dirhams (hors dépenses du personnel) dans le secteur du tourisme, durement affecté par la pandémie avec des revenus en forte...

Maroc : reprise timide du tourisme dans le nord

Le tourisme renaît cette année dans le nord du Maroc, et particulièrement à Tanger avec la réouverture en octobre des plages qui l’année dernière, sont restées désespérément vides...

Maroc : les professionnels du tourisme désespèrent

Parmi les professionnels du tourisme les plus touchés par la crise, figurent les voyagistes, les réceptifs, les spécialistes du mice, etc. En cessation d’activités depuis 20 mois,...

L’absence de MRE fait chuter le chiffre d’affaires des « chouwafates »

Depuis deux ans, la crise sanitaire liée au coronavirus produit un impact négatif sur l’activité des chiromanciennes, aussi appelées « chouwafates ». Leur moral a commencé à...

Nous vous recommandons

La France mène la vie dure aux transporteurs marocains

Les transporteurs internationaux routiers (TIR) se retrouvent de plus en plus dans l’incapacité d’exercer leurs activités. Pour cause, le refus de l’ambassade de France d’octroyer des visas pour les anciens transporteurs, notamment ceux de la zone...

CAN 2021 : Merry Krimau invite les Lions de l’Atlas « à garder les pieds sur terre »

Joueur de l’équipe nationale marocaine de football de 1977 à 1988, Abdelkrim Merry estime que les Lions de l’Atlas ne doivent pas se reposer sur leurs lauriers après leur victoire face au Ghana. Pour l’ancien joueur « rien n’est encore gagné dans une...

Près de 71 % des Marocains sans banque

Les Marocains, dans leur grande majorité, sont réticents à l’usage du secteur financier formel. Une étude réalisée par la plateforme de recherche britannique « Merchant Machine » indique que 71 % d’entre eux n’ont pas de compte...

Après le décès de Rayan, le Maroc veut traquer les responsables des puits clandestins

Le décès de Rayan, le garçonnet de 5 ans, resté coincé dans un puits sec de 45 cm de diamètre pendant 5 jours, après une chute accidentelle, soulève le problème de la prolifération des puits clandestins et non sécurisés dans le nord du Maroc. Le royaume veut y...

Les raisons du rapprochement du Maroc avec la Chine

Les relations entre le Maroc et la Chine se renforcent. Les deux pays ont signé mercredi dernier une convention de partenariat pour la mise en œuvre du projet stratégique chinois des « Nouvelles routes de la soie...

Crédit Agricole se sépare de sa filiale marocaine

Le français Crédit Agricole S.A est actuellement en discussions très avancées avec le groupe Holmarcom en vue de la cession de la totalité de ses parts au sein de sa filiale au Maroc.

Grand programme de développement pour Autoroutes du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) met en place un grand programme de développement basé sur la modernisation et la digitalisation de l’activité de l’exploitation, la diversification de l’offre de service sur le réseau. Ce programme...

Karim Benzema parle de l’impact du Ramadan sur son entraînement

L’attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema s’est exprimé sur sa pratique religieuse, précisant que le ramadan n’influe pas sur son programme d’entrainement.

Le Maroc va-t-il rouvrir les frontières avec l’Espagne ?

Le Maroc a procédé à la levée des barrières en béton à la frontière Beni-Enzar, côté marocain, quelques heures avant l’échange téléphonique entre Albares et Bourita. Une vidéo de l’opération, devenue virale sur les réseaux sociaux, a multiplié les rumeurs sur une...

Le Maroc, destination prisée par les Corses

En Corse, le Maroc est l’une des destinations demandées dans les agences de voyages. Le royaume a toujours la cote auprès des Français.