Maroc : course-poursuite pour arrêter un bateau rempli de drogue

28 octobre 2019 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : K.B

Une impressionante course-poursuite s’est déclenchée au large de la côte méditerranéenne entre les gardes-côtes marocains et un bateau de plaisance étranger. Deux ressortissants, de nationalités anglaise et espagnole, transportant des quantités importantes de cannabis, ont refusé d’obtempérer aux ordres de la marine royale.

Vendredi dernier, un bateau de plaisance est resté plusieurs minutes à décharger des quantités importantes de cannabis dans deux embarcations de pêche, avant que celles-ci ne rejoignent le port de pêche de Fnideq.

Après avoir visionné les images du trafic sur les écrans de radars placés à Cabo Negro, les éléments de la marine royale ont été contraints de tirer des coups de feu sur le bateau étranger qui refusait de répondre aux alarmes lumineuses et sonores, a fait savoir le quotidien Assabah.

La course-poursuite a duré plus d’une demie heure, avant que les gardes-côtes ne réussissent à monter à bord du bateau de plaisance et à interpeller les deux ressortissants étrangers. 19 colis de résine de cannabis de différentes tailles ont été saisis à bord de l’embarcation ainsi que des téléphones portables et des licences de navigation.

Les deux suspects ainsi que quatre marins de nationalité marocaine ont été poursuivis pour trafic international de drogue, et placés en détention à la prison locale de Tétouan.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fnideq - Marine Royale Marocaine - Cannabis

Aller plus loin

Un navire en provenance de l’Uruguay échoue au large de M’diq 

Les autorités marocaines ont sauvé les passagers d’un navire commercial qui a échoué au large de M’diq non loin de Marina Smir. Il s’agit de huit membres de l’équipage.

La Marine royale marocaine tire sur un go-fast, plusieurs blessés

La Marine Royale marocaine annonce ce soir qu’une de ses unités a tiré sur une embarcation se trouvant de « manière suspecte dans les eaux marocaines après son refus...

La Marine royale marocaine utilise le satellite pour traquer les trafiquants de drogue

La Marine royale marocaine utilise les photos satellite des côtes méditerranéennes pour suivre les activités de trafic international de drogue.

Qui était Hayat, morte hier après l’intervention de la Marine Royale ?

Hier, une unité de la Marine royale a ouvert le feu sur un go-fast à bord duquel se trouvaient une dizaine de personnes, toutes de nationalité marocaine, qui étaient sur le...

Ces articles devraient vous intéresser :