La fête de l’Aïd Al-Adha fait craindre le pire

7 juillet 2022 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le Maroc enregistre de plus en plus de décès liés au Covid-19. Les Marocains craignent que la situation épidémiologique ne s’aggrave avec la célébration dimanche, la fête du sacrifice.

Le pic épidémiologique prévu pour cette semaine semble être atteint avec le décès mardi de 11 personnes. Face aux inquiétudes des Marocains, les experts appellent au calme. Pour eux, ce nombre de décès est tout ce qu’il y a de plus normal, en ce sens qu’il résulte du nombre important de patients admis dans les services de réanimation et de soins intensifs, a indiqué le professeur Saïd Moutawakil, membre du comité scientifique de lutte contre le Covid-19 dans une déclaration à Hespress.

À lire : Covid-19 au Maroc : fin de la troisième vague

« Si on compare le nombre de morts et le nombre de cas détectés quotidiennement avec les précédentes vagues épidémiques, le nombre reste faible, avec un niveau atteignant environ 80 % en moins », ajoute-t-il. Il rappelle que le « taux de convalescence en urgences ne dépasse pas 3,5 %, c’est donc normal ». Selon lui, les prochains jours risquent d’être difficiles avec une augmentation des cas positifs et des décès. C’est une situation qui concerne le Maroc, mais également certains pays européens.

À lire : Vaccin anti Covid : l’injection d’une quatrième dose n’est pas exclue

En ce qui concerne les personnes décédées mardi, elles étaient pour la plupart âgées et souffraient de maladies chroniques. Saïd Moutawakil a profité de l’occasion pour rappeler l’importance de la vaccination contre le coronavirus et le respect des mesures barrières. Pour lui, l’heure n’est plus à la prise de mesures restrictives, mais au respect des règles de base établies pour un retour à la normale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Décès - Aïd al-Adha 2024 - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : fin de la troisième vague

Après plusieurs mois de stress et de panique, les Marocains peuvent se réjouir de la baisse significative des cas positifs de Covid-19. Ces données enregistrées au cours des...

Vaccin anti Covid : l’injection d’une quatrième dose n’est pas exclue

Combien de doses de vaccin anti Covid faudra-t-il pour que les Marocains soient complètement à l’abri du coronavirus. Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, estime que la...

Covid-19 : des chercheurs annoncent la fin de l’épidémie pour mai 2022

L’année 2022 pourrait marquer le début de la fin de la crise sanitaire. Les scientifiques sont optimistes et assurent que cette vague pourrait être la dernière. Mais la prudence...

Des mosquées en France rendent obligatoire le port du masque

Face à la recrudescence des cas de contaminations au Covid-19 en France, la Grande mosquée de Lyon a décidé de réinstaurer le port obligatoire du masque.

Ces articles devraient vous intéresser :

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.