Maroc : les crimes terroristes ont diminué de 60 % en 2020

12 décembre 2021 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les crimes terroristes ont chuté de 60 % en 2020 par rapport à une année auparavant, selon les données du Rapport 2020 du ministère public marocain rendu public cette semaine.

En 2020, la justice marocaine a engagé un total de 126 procédures judiciaires contre des personnes accusées de terrorisme, soit une baisse de 60 % par rapport à 2019. La plupart de ces individus ont été présentés devant la justice pour apologie du terrorisme, indique le rapport, précisant que 119 d’entre eux attendent toujours leur jugement, les procès ayant été suspendus pendant la crise sanitaire.

À lire : Lutte contre le terrorisme : 84 cellules démantelées au Maroc depuis 2015

Des cellules terroristes constituant « une réelle menace » pour le Maroc, ont été démantelées au cours de cette année 2021, malgré cette diminution de crimes terroristes enregistrée l’année dernière. Selon les services de sécurité marocains, il existe dans le royaume plus d’un millier de terroristes, dont des djihadistes et leurs familles, détenus dans la zone syro-irakienne.

À lire : Le Maroc renforce sa stratégie dans la lutte contre le terrorisme

Le Maroc n’a plus connu d’attaques terroristes depuis décembre 2018, après l’assassinat à Marrakech des touristes Louisa Vesterager Jespersen (danoise) et Maren Ueland (norvégienne) par un groupe d’extrémistes. Le royaume a par ailleurs renforcé sa loi antiterroriste en 2014 et créé le BCIJ, une unité exclusivement dédiée à la lutte antiterroriste.

Sujets associés : Terrorisme - Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ)

Aller plus loin

Lutte anti-terroriste : 5 personnes préparant des attentats au Maroc arrêtés

Cinq personnes proches du groupe terroriste Daech ont été arrêtées mardi et mercredi par le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ). Ils avaient l’intention de mener...

Le Maroc renforce sa stratégie dans la lutte contre le terrorisme

Face au terrorisme et l’extrémisme qui étendent leurs tentacules, le Maroc a décidé d’innover en matière de stratégies pour une lutte efficace. Les autorités se sont tournées...

Lutte contre le terrorisme : 84 cellules démantelées au Maroc depuis 2015

Depuis sa création en 2015, le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) a démantelé au Maroc 84 cellules terroristes. C’est ce qu’a affirmé son directeur,...

Le Maroc dévoile sa nouvelle liste d’individus et d’entités classées terroristes

Le Maroc a publié sa liste de personnes et d’entités classées terroristes mise à jour le 7 avril et publiée au Bulletin officiel du 5 mai 2022. Une liste établie par le Comité...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Décès d’Abdelhak Khiame, ancien patron du BCIJ

Triste nouvelle ce mardi 23 août 2022. L’ancien patron du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Abdelhak Khiyame, est décédé aujourd’hui des suites d’une longue maladie.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...