Recherche

Maroc : un parti réagit à l’interdiction des déplacements entre les villes

© Copyright : DR

28 juillet 2020 - 14h30 - Société

L’interdiction des déplacements entre certaines villes continuent de susciter des réactions. Le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) se dit surpris par la décision et demande au gouvernement, de faire en sorte d’être irréprochable dans ses prises de décision.

Le ministère de l’Intérieur a interdit les déplacements en dehors et vers les villes de Tanger, Tétouan, Fès, Meknès, Casablanca, Berrechid, Settat et Marrakech. Le PPS dit comprendre les raisons pour lesquelles, les autorités ont appelé les citoyens à ne pas relâcher dans le respect des mesures préventives.

Mais interdire les déplacements entre certaines villes, est une grande décision, et le gouvernement aurait pu permettre aux citoyens de prendre leurs dispositions. Selon la formation politique, le gouvernement aurait pu «  accorder aux citoyens au minimum un délai de 24 heures, sans aucune répercussion sur la situation épidémiologique  ».

Le PPS ajoute que le gouvernement aurait pu prendre en considération, la confusion que pouvait générer une telle décision. Une fois encore, le Bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme demande au gouvernement d’adopter «  une politique de communication efficace  ». De même, il suggère de prendre en compte «  toutes les circonstances et répercussions de ses décisions prises pour faire face à la pandémie  ».

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Parti du Progrès et du Socialisme (PPS)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact