Recherche

Maroc : les doctorants militent pour la suppression des frais de formation

© Copyright : DR

4 novembre 2020 - 01h30 - Société - Par: G.A

La formation doctorale au Maroc devient de plus en plus chère, obligeant bien de doctorants à abandonner si près du but. Quelque 90% d’abandon sont enregistrés chaque année.

Le premier facteur qui favorise ce fort taux d’abandon est lié aux frais de formation annuels. D’ailleurs, les salariés et fonctionnaires qui souhaitent s’inscrire en cycle de recherche ont entamé une procédure pour la suppression des frais de formation. Ils payent en fonction de leur salaire entre 5 000 et 10 000 DH par an. Une somme qui n’a pas de sens, selon ces fonctionnaires, surtout avec une année académique perturbée par la pandémie du coronavirus.

Ce n’est pas la première fois que la suppression des frais de formation est agitée par des doctorants. La question avait été évoquée il y a quelques années. Elle a débouché sur un procès contre l’Université Mohammed V de Rabat qui l’a remporté en appel. L’Université est aujourd’hui la seule institution à exiger cette tarification qui selon elle, est une « contribution citoyenne » qui permet de soutenir la qualité de la formation.

Mots clés: Prix , Education , Recherche , Université Mohammed V de Rabat

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact