Recherche

Maroc : la douane en colère

© Copyright : DR

16 août 2019 - 18h20 - Maroc

Suite à des accusations graves contre ses dirigeants et ses fonctionnaires sur les réseaux sociaux, la Direction générale de l’Administration des Douanes et des impôts indirects (ADII) met en garde.

De « fausses rumeurs » ! Dans une circulaire, l’Administration des Douanes et impôts indirects (ADII) s’est adressée à ses employés des différentes administrations régionales, sur un ton « menaçant ». Cette circulaire, qui a tôt fait de susciter un vif débat parmi les employés indiqués, surprend plus d’un, rapporte Assabah.

« L’Administration a eu vent de certains messages et accusations sur les réseaux sociaux, particulièrement, sur l’application WhatsApp. Les publications répandent des rumeurs et fausses accusations contre les fonctionnaires et les responsables de l’ADII », indique la note.

A en croire l’institution, ces messages portent atteinte à son image et à sa réputation car plusieurs « dégâts moraux » ont été enregistrés.

Face à cette situation, la Direction générale de l’ADII entend prendre les mesures qui s’imposent et envisagerait même de saisir les autorités judiciaires compétentes, afin d’enquêter sur les origines de ces rumeurs, précise la note. Aussi, des mesures disciplinaires contre les personnes impliquées seront appliquées dès la fin de l’enquête.

Mais, certains fonctionnaires de l’ADII n’approuvent pas la méthode de leur hiérarchie. Ainsi, ils ont demandé à leurs responsables d’agir comme la DGSN qui enquête d’abord sur la véracité des faits, avant de prendre une décision.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact