Recherche

Maroc : la douane a saisi 8 tonnes de drogue en une semaine

© Copyright : DR

20 octobre 2019 - 19h40 - Société

La moisson en ce début de mois d’octobre a été fructueuse en ce qui concerne la lutte contre le trafic de drogue. Aux ports de Casablanca et de Tanger-Med, ainsi qu’au poste frontalier terrestre de Guerguarate, depuis le 11 octobre, 8,3 tonnes de chira ont été saisies par les services douaniers sur des renseignements fournis par la Sûreté nationale.

Les trafiquants débordent d’imagination en vue de tromper la vigilance des forces de sécurité.

Mais, l’Administration des Douanes et impôts indirects (ADII) a indiqué, dans un communiqué, que les services douaniers chargés du contrôle des exportations au Port de Casablanca, en collaboration avec la Brigade de lutte contre les stupéfiants et avec les services spécialisés de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) arrivent à contourner les modes opératoires.

C’est ainsi qu’ils ont découvert, vendredi dernier, 142 kg de chira sous forme de plaquettes. Elles étaient soigneusement dissimulées dans des cachettes aménagées en double paroi sous le plancher d’un container présenté vide à l’exportation et qui était destiné pour l’Espagne.

Quant aux services douaniers exerçant au poste-frontière terrestre de Guerguarate, dans le sud du pays, ils ont réussi à mettre en échec, lundi dernier, une deuxième tentative d’exportation de 6 tonnes de chira sous forme de tablettes cachées dans des ballots, après avoir passé au contrôle, par scanner, un routier.

Une autre saisie a été réalisée le même jour, cette fois-ci, au Port de Tanger-Med par les services douaniers chargés du contrôle des exportations, en collaboration avec la Brigade de Lutte contre les stupéfiants et les services de la DGSN : 2.200 kg de chira ont pu être saisis.

Suite à un contrôle par scanner et à une vérification physique très poussée, la drogue a été retrouvée dans les pneus de secours, le réservoir et le plancher d’une remorque à destination, encore une fois, de l’Espagne.

Le Parquet a ordonné des compléments d’enquête qui ont été confiés à la Police judiciaire en vue de déterminer toutes les ramifications de ces réseaux de trafic de drogue, précise un communiqué de l’ADII.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact