Une école sans eau potable au Maroc… Et depuis longtemps !

17 mars 2019 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

C’est depuis 2014 que les écoliers de l’école Khalid Ben Oualid à Fqih Bensalah se passent d’eau dans une situation des plus dramatiques. C’est également le cas pour le corps enseignant et le personnel de l’administration.

Depuis son ouverture, et précisément l’année scolaire 2014-2015 que l’école Khalid Ben Oualid à Fqih Bensalah ne dispose pas d’eau courante. Mais cette année était sans doute la goutte d’eau non-potable qui a fait déborder le vase. L’association des parents d’élèves de cette école est montée au front !

L’association a « mis en demeure » le maire de la ville pour qu’il règle le problème concrètement et que l’école ait finalement l’eau potable.

Dans un communiqué de cette association on peut lire : « malgré les nombreuses promesses concernant la fourniture en eau potable de l’école, que ce soit de la part du précédent maire ou du précédent directeur régional de l’enseignement, le problème est encore d’actualité ».

Le directeur régional actuel aurait été sollicité pour résoudre ce problème via une lettre en décembre 2017, restée lettre morte.

A noter qu’un réservoir d’eau a été mis à la disposition de l’école en 2016 soulevant de nombreuses préoccupations du point de vue sanitaire…

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Fqih Bensalah

Ces articles devraient vous intéresser :

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Maroc : l’enseignement de l’anglais au collège généralisé

L’enseignement de l’anglais sera généralisé dans les collèges au Maroc dès la rentrée scolaire 2023-2024, a annoncé dans une note Chakib Benmoussa, le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports.

Le Maroc abandonne peu à peu le français pour l’anglais à l’école

Les matières scientifiques au Maroc seront désormais enseignées en anglais, a annoncé le ministère de l’Éducation. Cette réforme doit entrer en vigueur d’ici deux ans.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

L’anglais s’impose peu à peu dans l’école marocaine

Petit à petit, l’insertion de l’anglais dans l’enseignement se généralise au Maroc. Après le primaire, c’est au tour du collège, selon un communiqué du ministère de l’Éducation nationale dès la prochaine année scolaire.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...