Le Maroc, l’eldorado des équipementiers

18 septembre 2019 - 22h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La quatrième usine du géant de l’automobile, Yazaki, se construit à Kénitra, au Maroc, la preuve que le Royaume attire davantage les équipementiers mondiaux qui y font de bonnes affaires.

Les équipementiers mondiaux développent de plus en plus un intérêt certain et particulier pour le Maroc. Présent dans le Royaume depuis 2000, le Japonais Yazaki fait partie des géants de l’automobile qui écrivent avec le Maroc les belles pages du secteur. Ses multiples projets qui vont crescendo parlent à sa place.

La dernière ambition en date de l’équipementier japonais est relative à la construction de sa quatrième usine à Kénitra. Selon L’économiste, elle devra accompagner la montée en puissance de l’usine PSA qui, comme Renault, place définitivement le Maroc sur l’échiquier mondial de l’industrie automobile.

En 2001, Yazaki avait effectué sa toute première opération à l’exportation. Ce géant de l’automobile dispose en effet à Tanger de l’une de ses plus grandes implantations dans le monde. L’équipementier japonais fait également partie des gros employeurs du Royaume avec un personnel dont la taille dépasse 11.000 personnes.

Les performances de Yazaki ont d’ailleurs suscité la visite d’une délégation parlementaire du pays du soleil levant sur la zone de travail de l’équipementier japonais dans la ville du Détroit.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Kenitra - Yazaki

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Quelles voitures possède Hakim Ziyech ?

Passionné de football, Hakim Ziyech est également un féru des voitures de luxe. Il ne s’en prive pas lorsque l’opportunité s’offre à lui de s’en procurer.

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières années.

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Le Maroc ambitionne de doubler sa capacité de production de voitures électriques

Dans les trois ans à venir, le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour améliorer sa production en matière de voitures électriques, selon le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.

Du nouveau pour la NamX, la voiture à hydrogène créé par un Marocain

Le constructeur franco-marocain NamX dirigé par le Marocain Faouzi Annajah, en collaboration avec le carrossier italien Pininfarina, a dévoilé la technologie qu’il utilisera pour son NamX Huv, un nouveau véhicule à hydrogène révolutionnaire.

Le Maroc, nouvel eldorado des batteries de voiture électrique ?

Le Maroc se donne les moyens pour devenir le prochain hub pour la batterie électrique. Il mise également sur l’expertise de Rachid Yazami, le scientifique marocain qui a inventé l’anode graphite pour les batteries lithium-ion.

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.