Recherche

D’où vient la brouille entre le Maroc et les Emirats Arabes Unis ?

© Copyright : DR

11 mai 2020 - 23h30 - Maroc

Le prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed ben Zayed Al Nahyane, aurait proposé au roi Mohammed VI, du pétrole libyen à un prix dérisoire, en échange de son soutien au général libyen à la retraite, Khalifa Haftar.

À en croire le site Akhbarona, qui cite un officier auprès des services secrets émiratis, le Souverain aurait rejeté l’offre du prince héritier, qui proposait également la possibilité pour les sociétés marocaines d’investir à grande échelle dans le pays.

Le 17 décembre 2015, la médiation marocaine dans le conflit libyen, appuyée par les Nations-Unies et la communauté internationale, avait permis de signer un accord de paix, connu sous le nom des Accords de Skhirat, entre le Congrès général national et la chambre des représentants.

Seulement, le commandant de l’armée libyenne, Khalifa Haftar, n’avait jamais reconnu le gouvernement d’union nationale, censé être formé à l’issue de la convention d’armistice. Le général avait rejeté les efforts déployés par le Maroc pour mettre un terme au conflit libyen, en se déclarant chef de l’État libyen grâce au soutien de certains pays du Golfe.

Mots clés: Mohammed VI , Emirats Arabes Unis , Libye

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact