Recherche

Au Maroc, l’épicerie a toujours la côte

Boutique à Marrakech - Photo : Simon Saliot

22 septembre 2020 - 17h00 - Economie

Les internautes marocains ont le marché et l’épicerie à l’e-commerce pendant le confinement. C’est ce que révèle une enquête de Sunergia.

L’enquête a été réalisée en ligne entre le 17 avril et le 3 mai dernier. Elle a été axée sur un échantillon de 1024 internautes qui "ne sont pas représentatifs de l’ensemble de la population marocaine", indique Riad Mawlawi, directeur Digital & Business Development chez Sunergia Groupe. À l’en croire, l’objectif est de "voir si des changements ont eu lieu dans les attitudes de consommation des internautes marocains, notamment pour ce qui concerne les achats en ligne". En tout, près de 92% urbains ont répondu au questionnaire.

"Interrogés sur leurs préférences en termes de lieu d’achat par catégorie de produits, les internautes marocains n’évoquent la grande distribution (les grandes ou moyennes surfaces) qu’en 2ème, 3ème ou 4ème position selon le type de produit acheté", détaille l’étude. "Concernant les achats en ligne, et bien que nous ayons inclus l’option dans notre enquête, seule une poignée de personnes l’a sélectionnée (environ 0.1%)", fait savoir Sunergia.

Les résultats indiquent que l’épicerie de quartier se hisse à la première place pour les catégories eaux et boissons (61%), produits laitiers (56%) et produits d’entretien et de nettoyage (40%). Le marché arrive en tête en ce qui concerne les fruits et légumes (53%) et les viandes et poissons (35%).

L’enquête révèle ainsi que bien que la crise sanitaire ait accéléré la transformation digitale dans tous les secteurs, celui du e-commerce alimentaire reste encore timide face au commerce traditionnel et face aux enseignes de la grande distribution.

Mots clés: Enquête , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Consommation

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact