Le Maroc chute au classement de l’État de droit de World Justice Project

13 mars 2020 - 17h00 - Ecrit par : Bladi.net

79ᵉ sur 128 pays. C’est la place qu’occupe le Maroc dans le classement de World Justice Project 2020, publié mercredi dernier. Avec cette position, le royaume a perdu trois bonnes places avec une baisse de moins de 1 % dans l’indice, selon WJP.

Pour éditer le classement des 128 pays, le WJP analyse plusieurs critères dont  : les contraintes aux pouvoirs du gouvernement, absence de corruption, gouvernement ouvert, droits fondamentaux , ordre et sécurité , applications des règlements , justice civile et justice criminelle.

Le Maroc est également classé 4ᵉ sur 8 pays dans la région du MENA et 8ᵉ sur 30 parmi les pays à revenu moyen faible.

D’après WJP, le Venezuela, le Cambodge et la République démocratique du Congo, tiennent la lanterne rouge dans ce classement sur l’État de droit. Une position qui se justifie par les contraintes aux pouvoirs du gouvernement. Pendant ce temps, l’Éthiopie enregistre la plus grosse progression avec 5,6 %.

Le Cameroun affiche la tendance la plus négative en matière de l’État de droit, de l’ordre, de la sécurité et des droits fondamentaux. Ce qui fait que le pays est classé, par le WJP, bien loin derrière le Maroc .

Tags : Droits et Justice - Classement

Aller plus loin

État de droit : le Maroc régresse dans le classement de World Justice Project

Le Maroc occupe la 90ᵉ place dans le classement de l’État de droit de World Justice Project (WJP), reculant ainsi de 11 places.

Nous vous recommandons

Mohamed Katir : « je suis Espagnol même si je suis né au Maroc »

Mohamed Katir espère décrocher une médaille au prochain Championnat d’Europe à Munich. L’athlète d’origine marocaine, recordman du 1 500, 3 000 et 5 000 mètres en Espagne, n’a « peur de personne ».

Voici la date de l’Aïd Al Adha 2021 au Maroc

Plus d’un mois après l’Aïd al-Fitr, les Marocains se préparent pour l’Aïd Al Adha. À quelle date cette fête sera-t-elle célébrée dans le royaume ?

Marhaba 2021 : le remboursement des MRE a démarré

Les MRE ayant effectué un retour par bateau au Maroc le cadre de l’opération Marhaba du 15 juin au 30 septembre 2021, seront partiellement remboursés conformément aux instructions royales. Les procédures de remboursement ont été lancées sur la plateforme...

Marrakech renoue avec les évènements prestigieux

La ville de Marrakech renoue peu à peu avec les grands événements depuis l’allègement des mesures restrictives, défilés, congrès médicale, etc. sont de retour.

Maroc : une école d’Oudja au cœur d’un scandale sexuel

Après la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, c’est au tour de l’École nationale de commerce et de gestion d’Oujda (ENCGO) d’être secouée par une affaire dite « sexe contre bonnes notes ». Le mis en cause est, encore une fois, un...

Sans MRE, le port d’Almeria a perdu 97% de ses passagers

Le trafic de passagers au port d’Almería a baissé de 97 % entre juillet 2019 et juillet 2020 en raison de l’annulation par le Maroc de l’Opération Marhaba pour ces deux années consécutives. À fin juillet 2021, il s’est établi à 36,5...

Voyage au Maroc : quelles formalités pour entrer ?

Depuis le 8 avril, les passagers en provenance de l’étranger accèdent au Maroc par voie maritime avec un test PCR négatif de moins de 72 heures sans l’obligation de présenter un pass vaccinal valide. Ce nouveau protocole sanitaire que le conseil de...

Plusieurs barrages seront construits dans le nord du Maroc

Le Maroc veut renforcer ses ouvrages hydrauliques situés dans la région Nord. À cet effet, il est prévu la construction de petits barrages et lacs collinaires pour une enveloppe budgétaire global 317 millions de...

CAN 2022 : ce que pense Badou Zaki de l’équipe du Maroc

À quelques heures de la première apparition des Lions de l’Atlas, Badou Zaki, ancien sélectionneur de l’équipe nationale, s’est prononcé sur les chances du Maroc à la 33ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui se déroule actuellement au...

Les agriculteurs espagnols demandent une révision de l’accord UE-Maroc

L’Union des petits agriculteurs et éleveurs d’Andalousie (UPA) demande au ministère espagnol de l’Agriculture de « faire pression » sur l’Union européenne pour qu’elle révise les accords commerciaux avec les pays tiers dont le Maroc afin de réduire les...