Maroc : « l’état d’urgence n’a plus aucun sens »

1er mai 2022 - 11h40 - Ecrit par : A.S

Au Maroc, la prolongation par le conseil du gouvernement de l’état d’urgence sanitaire jusqu’à fin mai afin de freiner la propagation du coronavirus dans le royaume est vue d’un mauvais œil. Des parlementaires estiment que cela n’a plus aucun sens, quand on sait que la situation épidémiologique du pays est très stable et que le monde est entré dans la phase de coexistence avec l’épidémie.

« Les recommandations émises par le Comité scientifique sur le coronavirus ne vont plus vers la rigueur. Nous avons soumis une proposition pour reconsidérer l’urgence sanitaire il y a deux mois, mais sans interaction », a déclaré à Hespress Rachid Hamouni, chef de l’équipe Progrès et socialisme à la Chambre des représentants. Selon lui, la décision de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire (du 30 avril à 18H00 jusqu’au 31 mai à 18H00) est étrange compte tenu de l’ouverture des frontières, des mosquées et des stades, avec de nombreuses autres mesures d’atténuation.

À lire : Le Maroc prolonge l’état d’urgence sanitaire jusqu’à fin mai

« L’état d’urgence n’a plus aucun sens, et il doit être retiré », a fustigé pour sa part Nabila Mounib, secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU). Pour étayer ses propos, elle a expliqué que de nombreux spécialistes estiment que le monde est entré dans la phase de coexistence avec l’épidémie. « La situation actuelle n’appelle pas cette prolongation », a ajouté la femme politique, notant que « la question a été comprise lors des
débuts du virus, sans en connaître tous les détails, mais maintenant il s’avère que ce n’est pas dangereux ».

À lire : Covid-19 au Maroc : la situation épidémiologique est rassurante mais vigilance

Selon elle, l’État est conscient de ce dossier, et a permis à de nombreux espaces de s’assouplir, mais il veut exploiter l’état d’urgence pour restreindre les libertés et les oppositions sérieuses, ainsi que pérenniser l’absence d’une véritable stratégie de santé.

Tags : Etat d’urgence au Maroc - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Santé

Aller plus loin

Maroc : le Covid-19 est « sous contrôle » selon le ministère de la Santé

Au Maroc, la situation épidémiologique liée au Covid-19 s’est nettement améliorée, le taux de propagation, restant à son bas niveau, après 7 semaines consécutives de suivi. Ce qui...

Maroc : vers la prolongation de l’état d’urgence ?

La prorogation de l’état d’urgence sanitaire est au menu des discussions au prochain conseil de gouvernement prévu jeudi.

Le Maroc prolonge l’état d’urgence sanitaire jusqu’à fin juin

Une fois de plus, le Maroc vient de décider de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’à fin juin, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le...

Le Maroc prolonge l’état d’urgence sanitaire jusqu’à fin mai

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’à fin mai, pour faire face à la prorogation du Covid-19 dans le pays.

Nous vous recommandons

« La Gazelle d’Or », chère au couple Chirac, en vente

Le mythique hôtel La Gazelle d’Or à Taroudant, très cher à l’ancien président français Jacques Chirac, sera finalement mis en vente judiciaire le 22 mai prochain.

Abde Ezzalzouli obtient la nationalité espagnole

La pépite marocaine du FC Barcelone, Abde Ezzalzouli, a obtenu mardi la nationalité espagnole. Aux dernières nouvelles, le jeune joueur ne serait plus intéressé par une participation à la Coupe d’Afrique.

Mauvaise nouvelle pour Royal Air Maroc

La fermeture de l’espace aérien marocain pour quinze jours produira un impact négatif sur la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) qui a déjà du mal à se refaire une bonne santé financière en ces temps de Covid-19. Elle pourrait subir de lourdes...

Colombie : le baron de la drogue Saïd Razzouki extradé vers les Pays-Bas

Le trafiquant de drogue néerlandais d’origine marocaine, Saïd Razzouki, a été extradé de Colombie vers les Pays-Bas, mardi.

France : un Marocain arrêté pour avoir demandé à des baigneuses de se rhabiller

Le tribunal correctionnel de Dax a condamné un jeune marocain de 25  ans, sans papier, à trois mois de prison pour non-respect d’une assignation à résidence en Mayenne.

Les faux gardiens de voitures pullulent à Casablanca

Le phénomène des faux gardiens de voitures prend de l’ampleur à Casablanca. Les automobilistes, qui n’en peuvent plus de se faire arnaquer par ces individus qui exercent dans l’illégalité, ont exprimé leur ras-le-bol. Ils demandent aux autorités de prendre...

Carton plein pour les banques marocaines à l’étranger

Les implantations bancaires et financières des groupes marocains à l’étranger ont contribué aux bénéfices de leurs maisons-mères, permettant à celles-ci de compenser, en partie, la baisse d’activité enregistrée au...

Vueling va desservir deux villes marocaines cet été

La compagnie espagnole Vueling du groupe IAG (International Airlines Group) va lancer deux nouvelles liaisons aériennes vers le Maroc au départ de sa base de Paris-Orly cet été.

Où en est l’affaire du Dr Hassane Tazi ?

L’enquête sur l’affaire du célèbre chirurgien esthétique Dr. El Hassan Tazi, propriétaire de la clinique Chifaa, incarcéré à la prison d’Oukacha pour notamment traite d’êtres humains et abus de faiblesse, se poursuit. Une confrontation entre accusés et présumées...

L’huile d’olive marocaine sera-t-elle élue la meilleure au monde ?

Trente meilleurs dégustateurs du monde se réuniront les 18 et 19 mars à Cordoue, dans le sud de l’Espagne, à l’occasion du concours international Evooleum Awards, pour évaluer les échantillons des 100 meilleurs huiles d’olive extra vierges (EVOO) du monde...