Covid-19 : le Maroc passe au niveau vert, mais vigilance...

22 février 2022 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

La situation sanitaire au Maroc va mieux. Selon Mouad Merabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé et de la Protection sociale, le pays vient de repasser au vert.

Dans une publication intitulée « Bref commentaire sur la situation épidémiologique de l’infection au SARS-CoV-2 à la date du 20/02/2022 », Mouad Merabet a souligné que la vague Omicron poursuit sa décrue rapide avec un ralentissement de la circulation virale sur l’ensemble du territoire national. « La baisse des nouvelles contaminations a atteint 52 %, la baisse du taux de positivité hebdomadaire est de 7 à 3.5 %, alors que le taux de reproduction effectif du virus (Rt) est de 0.79 », a-t-il précisé, notant que l’amélioration concerne toutes les régions du Maroc, même si certaines provinces sont toujours au niveau modéré (orange), rapporte La MAP.

À lire : La décrue du nombre de cas de Covid semble se confirmer au Maroc

Selon le responsable, ces chiffres permettent un passage rapide du Maroc du niveau orange (modéré) au niveau faible de transmission du SARS-CoV-2 dans sa version Omicron. Il ajoute que « la tendance baissière concerne également les nouvelles contaminations, les cas de Covidose grave ayant enregistré une baisse de 49.3 % avec 222 nouvelles admissions en réanimation et soins intensifs durant cette semaine contre 300 sorties après amélioration de l’état clinique ».

À lire : Les Marocains devront cohabiter avec le Covid-19

En ce qui concerne les décès hebdomadaires, ils ont également connu une baisse de 40 %, mais l’émergence d’un nouveau variant pourrait réduire à néant tous ces efforts, alerte Mouad Merabet, invitant les citoyens à la vigilance, au respect des mesures préventives. « La vague Omicron n’est pas encore clôturée, une autre semaine du niveau vert est nécessaire pour rester conforme aux règles d’évaluation du niveau de transmission », a-t-il fait-remarquer.

À lire : Maroc : la situation épidémiologique passe au niveau orange

Il a ajouté que « le virus se transmet actuellement de manière faible au niveau de la majorité des provinces et préfectures, mais aucune province ne connaît une transmission nulle. Le risque de contamination est là, donc le risque de Covidose grave est aussi là et donc le risque de décès est non nul », a relevé le responsable.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Agadir : le Covid fait une nouvelle fois reporter le Festival de cinéma et migrations

Prévu à partir du 21 février, la 18ᵉ édition du Festival international cinéma et migrations d’Agadir a été reportée. Ainsi en a décidé le comité d’organisation en raison de...

Le Maroc prolonge l’état d’urgence sanitaire

Réuni en séance ce jeudi 24 mars à Rabat, le Conseil du gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire marocain jusqu’au 30 avril 2022....

Covid-19 au Maroc : le pic des contaminations atteint fin janvier

La lutte contre la propagation du Covid-19 a permis au Maroc d’augmenter ses capacités en matière d’infrastructures médicales, a affirmé le ministre marocain de la santé Khalid...

Comment relancer Marrakech après le Covid-19 ?

La ministre du tourisme Fatim-Zahra Ammor a entamé une visite de deux jours à Marrakech pour échanger avec les acteurs relevant de son département, en vue d’impulser la relance...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.