Maroc : la situation épidémiologique passe au niveau orange

15 février 2022 - 23h10 - Maroc - Ecrit par : G.A

De niveau rouge, la situation épidémiologique au Maroc est passée, depuis la semaine du 7 au 13 février, au niveau de vigilance « orange », selon l’annonce faite par le ministère de la Santé et de la Protection Sociale. Le taux de contaminations au variant « Omicron » a baissé de 50 % au niveau national, a indiqué le département de la Santé.

Après avoir atteint le pic de la contamination due au variant Omicron, le Maroc est passé à un niveau de vigilance « orange », selon le bilan bimensuel de la situation épidémique, présenté par le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique, Mouad Mrabet. Même si le risque de contamination est faible, le danger reste présent et la vigilance doit être de mise.

À lire : Le Maroc bientôt sur la liste verte de la France

De même, le taux de positivité des tests de dépistage est passé de 14,9 % à 7 % la semaine dernière, le plus faible depuis six semaines. Quant au taux de reproduction du virus au niveau national, il est de 0,8, tout en étant inférieur à 1 dans toutes les régions du Royaume, a-t-il relevé.

À lire : Les Marocains devront cohabiter avec le Covid-19

Pour ce qui est des admissions en réanimation et aux soins intensifs, elles ont diminué, quant à elles, de 29 % les deux dernières semaines. En ce qui concerne le nombre de décès enregistré durant la même semaine, Mouad Mrabet a fait part d’une baisse significative de 18,6 %

Sujets associés : Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19 - Pass vaccinal

Aller plus loin

Covid-19 : les États-Unis classent le Maroc comme pays à « faible risque »

Le Maroc est passé du niveau 3 au niveau 2 dans la classification liée au Covid-19 établi par les États-Unis. Le royaume est désormais considéré comme « pays à faible risque ».

Covid-19 : la majorité des Marocains s’oppose à la vaccination des enfants

54 % des parents marocains se sont opposés à la vaccination des enfants de moins de 12 ans, lancée par le gouvernement, à la veille de la rentrée scolaire. Ceci, dans le cadre...

Covid-19 : la vaccination perd en efficacité selon une étude marocaine

Une étude menée par l’équipe scientifique de l’épidémiologiste Jaafar Heikel prouve que si la dose de rappel est devenue une nécessité dans de nombreux pays dont le Maroc, c’est...

Réouverture des frontières : voici les conditions pour entrer au Maroc

Le gouvernement marocain a annoncé avoir adopté une série de mesures et dispositions qui entreront en vigueur à partir du 7 février, jour d’ouverture des frontières aériennes.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Première apparition publique du roi Mohammed VI guéri du Covid-19

Le roi Mohammed VI est guéri du Covid-19. Il a fait sa première apparition publique dimanche 10 juillet, jour de célébration de l’Aïd-Al Adha.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.