Recherche

Maroc : quand un ex-député jette sa mère à la rue

© Copyright : DR

14 avril 2019 - 17h20 - Maroc

Un ancien parlementaire (de l’Union Constitutionnelle) aurait été arrêté dans le cadre d’une affaire des plus scandaleuses. Il aurait envoyé un gang investir la villa de sa mère, la violenter puis la jeter dehors.

Pour une sordide affaire d’héritage, un ancien représentant parlementaire, aurait requis les services d’un gang pour agresser sa mère au beau milieu de sa villa avant de la jeter à la rue, selon Al Akhbar. La même source précise qu’il a fait cela dans l’objectif qu’on lui délivre des parts d’un héritage.

Al Akhbar explique également que cet individu est devant la justice de Fès pour d’autres affaires, liées à ce même héritage, mais cette fois-ci pour, entre autres, escroquerie et falsification de document afin de, explique Al Akhbar, « s’approprier les parts de sa fratrie et de sa mère dans l’héritage laissé par son père ».

En outre, Al Akhbar affirme : « Cette affaire a débuté en 2013 quand des dissensions entre les frères Mernissi au sujet de l’héritage de leur père a commencé pour évoluer, allant jusqu’à l’utilisation de violence ». Ainsi, l’ex-parlementaire aurait envoyé de Fès plusieurs membres d’un gang, armés jusqu’aux dents de sabres et de bâtons, pour saccager la maison, violenter les domestiques et les gardiens, et jeter la mère dehors. L’un des gardiens a eu un doigt amputé quand d’autres ont été blessés ou ligotés.

Cet ancien parlementaire est aujourd’hui devant la justice pour répondre de ses faits qui lui sont imputés. Une première séance a eu lieu mardi, au sein de la Cour d’appel de Tanger. Celle-ci ayant donné lieu à l’acceptation de l’affaire pour qu’elle soit jugée en bonne et due forme en tant que crime relevant du pénal.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact