Recherche

Maroc : les expropriations abusives coûtent très cher à l’État

© Copyright : DR

8 février 2020 - 17h00 - Economie

L’État marocain a été condamné à verser 13 milliards de DH entre 2014 et 2018 dans le cadre des expropriations abusives.

Selon l’Economiste, les montants réclamés à l’État en justice, ont atteint 23 milliards de DH entre 2014 et 2018. Ce montant sera finalement revu à 13 milliards, précise le même média.

Grâce à cette réduction de la condamnation, l’Agence judiciaire du Royaume a ainsi « économisé 10 milliards de DH » aux administrations, relève la même source. Par ailleurs, un pic a été enregistré en 2018, avec plus de 4 milliards de DH de condamnations pécuniaires.

Cette condamnation démontre à plus d’un titre que la justice est « de plus en plus sévère », en particulier à l’égard des pouvoirs publics, en matière d’expropriations abusives.

Face aux multiples cas de dénonciation des citoyens vis-à-vis de l’État pour cause de non-respect de la propriété privée, des dispositions sont prévues dans l’administration et contraignent désormais l’État appelé à respecter la légalité de ses actes.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact