Le Maroc s’explique sur l’expulsion d’un avocat belge

30 juin 2021 - 10h20 - Ecrit par : G.A

Les autorités marocaines se sont prononcées mardi, sur l’interdiction d’accès au territoire l’avocat belge Christophe Marchand. Selon le communiqué de la Délégation interministérielle des droits de l’homme, c’est une décision souveraine, prise conformément aux dispositions de la loi relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Royaume du Maroc, à l’émigration et l’immigration irrégulières.

Dans le souci de garantir une observation impartiale et indépendante du déroulé du procès du journaliste Omar Radi, le Maroc a accordé une autorisation à des observateurs étrangers de différentes nationalités, afin qu’ils puissent se rendre sur le territoire pour suivre le procès aux côtés de représentants d’instances diplomatiques et de l’institution nationale des droits de l’Homme.

Christophe Marchand, «  connu pour ses positions hostiles envers le Maroc  », notamment celles attentatoires à son intégrité territoriale, n’accepte pas qu’on lui ait refusé l’accès au territoire marocain. Selon la délégation ministérielle, son insistance à se rendre au Maroc «  n’est qu’une simple tentative pour exploiter sa présence dans le Royaume pour perturber le déroulement d’une affaire en justice  », ajoute la même source.

Le communiqué souligne la mauvaise intention cachée derrière le geste de l’avocat belge, qui malgré l’interdiction qui lui a été notifiée depuis le 24 février 2021, s’est obstiné à se rendre au Maroc, afin de mettre les autorités devant le fait accompli, et porter atteinte à l’image du pays, en jouant le rôle de la victime.

La Délégation interministérielle des droits de l’homme précise que «  les dispositions de la loi n° 02-03 relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Royaume du Maroc, à l’émigration et l’immigration irrégulières, notamment l’article 4, indique que l’accès au territoire marocain peut être refusé à tout étranger faisant l’objet d’une interdiction du territoire, ce qui s’applique à ce cas précis  ».

Tags : Procès - Omar Radi

Aller plus loin

Malade, Omar Radi suspend sa grève de la faim

Le journaliste Omar Radi a suspendu vendredi sa grève de la faim entamée, il y a 21 jours, pour des raisons de santé, a annoncé sa famille.

Une équipe de l’émission Salvados expulsée du Maroc

L’équipe de l’émission Salvados qui préparait un reportage sur les 28 victimes de l’inondation survenue en février dernier dans un atelier de textile illégal à Tanger, a été expulsée...

Le procès du journaliste Omar Radi renvoyé au 15 juin

Le procès du journaliste Omar Radi est renvoyé au 15 juin prochain. Cette décision intervient après que ses avocats ont mis en avant les « irrégularités » qui plombent le volet «...

Maroc/ Procès du journaliste Omar Radi : Arnaud Simons donne des précisions

Dans le cadre du procès du journaliste Omar Radi, Arnaud Simons dont le nom a été cité comme ayant été un « agent de pays étranger » avec lequel Omar aurait entretenu des relations...

Nous vous recommandons

Le dirham se redresse face à l’euro et au dollar

Le dirham s’est apprécié de 0,61 % par rapport à l’euro et de 1,74 % vis-à-vis du dollar américain au cours du premier trimestre de 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Un diplomate russe rassure le Maroc sur les livraisons de céréales

À l’instar des pays importateurs de céréales russes, le Maroc se retrouve en difficultés depuis quelques mois, avec la guerre en Ukraine. Une situation en voie d’amélioration selon le représentant commercial de la Russie au...

Le Maroc met les voyageurs en provenance de France en quarantaine

Le Maroc a mis à jour sa liste B comprenant tous les pays qui connaissent une propagation des variantes ou l’absence de statistiques précises sur la situation épidémiologique. Trois nouveaux pays dont la France figurent désormais sur cette...

Castille-et-León : le premier bébé de 2022 est Marocain

Le premier bébé arrivé au monde en 2022 à Castille-et-León (Nord de l’Espagne) est Marocain. De sexe féminin, il a vu le jour seulement six minutes après 00 heure le 1ᵉʳ janvier et se prénomme Sara.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

L’indice des prix à la consommation(IPC) a enregistré une hausse de 0,8 % au cours du mois d’août 2021, comparé au même mois de l’année dernière, mais en stagnation par rapport à juillet.

Les Rajaouis solidaires des Algériens

Les supporters du Raja Casablanca ont exprimé leur soutien aux Algériens, suite à l’élimination de leur pays lors des barrages de la coupe du monde au Qatar.

Israël va aider le Maroc à acquérir les avions de chasse F-35 auprès des États-Unis

Le Maroc demande à Israël de l’aider à convaincre les États-Unis de lui vendre les avions de chasse furtifs F-35.

Le Maroc à la reconquête des touristes français

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) et les professionnels marocains prennent part à la 42ᵉ édition du Salon international des professionnels du tourisme « IFTM Top Résa », un rendez-vous qui se tient du 5 au 8 octobre à Paris. Objectif :...

Quel est le salaire de Sofiane Boufal à Angers ?

L’international marocain Sofiane Boufal est le joueur le mieux payé du SCO Angers dont le salaire est toutefois nettement loin de celui du parisien Achraf Hakimi. Combien touche-t-il ?

Des révélations des États-Unis sur le plan de modernisation de l’armée marocaine

Les États-Unis ont fait des révélations sur le plan de modernisation des Forces armées royales (FAR). Il en ressort que le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense locale.