Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

30 septembre 2023 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Thibaut Constant, expert en eau, hygiène et assainissement à la Croix-Rouge française, a sillonné pendant dix jours avec son équipe plusieurs campements dans les zones sinistrées éloignées de Marrakech pour évaluer les besoins des populations affectées par le séisme. Après avoir visité Asni, Taroudant, Talat, Nyacoub, etc., il explique que « d’un campement à l’autre, la problématique est différente. Certains camps regroupent 100 personnes, d’autres 200 ou 300… Certains ont des sources d’eau, d’autres pas. Il faut donc trouver des solutions au cas par cas ».

À lire : Le Maroc aura besoin d’aide après le séisme (Fitch)

Dans les douars ayant accès à une source d’eau, il y a lieu de réhabiliter le réseau. En revanche, pour ceux qui utilisent l’eau des rivières ou des torrents, il faudra établir des connexions aux réseaux existants, puis mettre en place un système de pompage, de filtrage et de chloration. Dans les camps isolés et les petits douars, des points d’eau devront être créés, des citernes notamment ou à défaut, effectuer des distributions en bidons. En ce qui concerne l’hygiène, l’enjeu est de taille. Il est urgent d’installer des douches et latrines dans certains camps qui n’en disposent pas.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Eau - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Le Maroc touché par un gros tremblement de terre

Une secousse sismique d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter a été ressentie dans diverses régions du Maroc vendredi soir.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions,...

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de...

Le Maroc aura besoin d’aide après le séisme (Fitch)

L’agence de notation Fitch a évoqué jeudi la nécessité d’un soutien financier extérieur pour aider le Maroc à faire face aux conséquences du violent et meurtrier séisme qui a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Anass Zaroury et l’appel de 10 millions

L’international marocain Anass Zaroury qui évolue au poste de milieu offensif au Burnley FC soutient l’appel d’urgence de 10 millions de livres sterling devant servir à aider les victimes du violent tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre.

Maroc : nouvelle tragédie pour les rescapés du séisme

Les rescapés du violent et puissant tremblement de terre du 8 septembre se battent maintenant pour survivre aux rafales de vent et aux inondations qui frappent le Maroc. Ils vivent dans des tentes qui ne résistent pas aux intempéries. Face à la...

H&M débloque 250 000 dollars pour les victimes du séisme au Maroc

Touchée par le puissant séisme qui a secoué le Maroc et fait près de 3 000 morts et causé d’énormes dégâts, la fondation H&M manifeste sa générosité envers les victimes.

Maroc : le hammam, un plaisir de plus en plus cher

Face à la sécheresse, les autorités marocaines ont décidé de frapper fort. Depuis le mois dernier, les stations de lavage et les bains, traditionnels et modernes, sont contraints de fermer trois jours par semaine. Une décision qui fait grincer des...

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Séisme au Maroc : les banques versent 850 millions de dh, Akwa Group 600 millions

Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) vient de faire un geste conséquent pour venir en aide aux victimes du récent séisme qui a frappé le pays. C’est également le cas pour Akwa Group.