Maroc : un restaurant fermé 4 mois pour avoir servi de l’alcool

10 septembre 2020 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le restaurant Le Cabestan situé à Casablanca, ne pourra plus servir de l’alcool pendant quatre mois. Les responsables ont, selon les autorités, violé l’une des lois qui régissent ce type d’établissements.

Les autorités ont sanctionné le Cabestan après avoir constaté qu’on y sert de l’alcool sans l’accompagner de plats cuisinés. Selon elles, suspendre la vente de l’alcool pour une période de quatre mois répond au besoin de protéger la population et ne saurait être perçue comme du harcèlement. Depuis l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire, les bars ont été appelés à fermer leurs portes. Seuls les bars-restaurants ont reçu le droit d’ouvrir leurs portes, à condition de respecter les mesures préventives, rapporte le360.

Il y a quelques jours, les propriétaires du même restaurant s’étaient plaints d’une opération de contrôle effectuée par des agents, alors que des clients étaient attablés. Il s’agit d’une opération « Mains propres », lancée par les services de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) en vue de sanctionner les établissement qui ne tiennent pas compte des mesures préventives prises pour contenir la propagation du covid-19.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Sanction - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Maroc : un restaurant fermé après une étrange découverte

Les autorités d’Azilal ont fermé un restaurant suite à une plainte déposée par des clients qui ont affirmé avoir découvert des vers de terre dans un tajine qui leur a été servi....

Casablanca : des bars fermés par les autorités

Plusieurs établissements de la corniche casablancaise se sont vu retirer leurs licences de boissons par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) qui effectuait des...

Casablanca : une thérapie de choc pour lutter contre le Coronavirus

Pour limiter la recrudescence des foyers de contamination à Casablanca et sa région, le ministre de la Santé a annoncé un renforcement des ressources pour les équipes médicales.

Marrakech sous le poids des boissons alcoolisées de contrebande

Une commission sécuritaire mixte a mené des perquisitions dans plusieurs restaurants classés et dépôts de boissons alcoolisées à Marrakech. La moisson est saisissante.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.