Recherche

De l’alcool frelaté au menu des restaurants et hôtels au Maroc

© Copyright : DR

9 septembre 2020 - 22h00 - Société

En stockant une importante quantité d’alcool frelaté et de contrebande, le propriétaire d’une boîte de nuit à Ain diab, à Casablanca, s’est exposé à de lourdes sanctions pénales. Suite à l’opération « Mains Propres », l’Administration des douanes lui a réclamé 20 millions de dirhams de dédommagement.

Selon le quotidien Al Ahdath, le propriétaire, plus connu sous le nom de « Ouled Zahraoui », s’approvisionnait auprès d’un « baron » de l’alcool. Ce dernier, dénommé « Empereur de l’alcool », est le principal fournisseur des petits grossistes, des restaurants et des unités hôtelières à travers le royaume. Les deux suspects, actuellement en fuite, font l’objet d’un avis de recherche.

Ce maillage, ajoute le journal, a été démantelé grâce à l’opération « Bacchus », lancée par la Direction générale de la sûreté nationale. 9,23 millions de dirhams ainsi qu’une importante quantité d’alcool frelaté et de contrebande ont été saisis lors de la perquisition de plusieurs entrepôts dans la banlieue de Casablanca, à Had Soualem, Khouribga, Fqih Ben Salah, et Beni Mellal.

En attendant de nouvelles révélations sur cette affaire, l’enquête, menée conjointement avec l’Administration des douanes et L’ONSAA, suit son cours sous la supervision du Parquet général.

Mots clés: Alcool , Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) , Casablanca

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact