Recherche

Le Maroc menace de fermer définitivement ses frontières avec Ceuta

© Copyright : DR

4 juillet 2021 - 16h41 - Maroc - Par: A.P

Le gouvernement de Pedro Sánchez a annoncé qu’il « envisage sérieusement » d’intégrer les villes autonomes de Ceuta et Melilla dans l’espace Schengen. Le Maroc, de son côté, avertit que le cas échéant, il fermerait définitivement le passage frontalier de Tarajal.

Le Maroc entend fermer « une fois pour toutes » ses frontières avec les villes autonomes si l’Espagne intègre ces dernières dans l’espace Schengen, fait savoir le site Akhbarona. Le roi Mohammed VI prendra le moment venu cette « décision souveraine » dans « l’intérêt supérieur » du Maroc, ajoute la même source. Mais selon certains experts, le Maroc ne pourrait pas refuser le visa uniquement aux habitants des villes autonomes, car « il est difficile d’imaginer que le Maroc ne demande pas systématiquement aux habitants de Ceuta et de Melilla les mêmes formalités administratives que les autres Espagnols ».

À lire : L’Espagne veut solliciter Frontex pour protéger Ceuta et Melilla

« L’intention du Maroc est de ne pas rouvrir le Tarajal » si Ceuta rejoint pleinement l’espace Schengen et supprime le régime actuel qui permet aux habitants de Tétouan de traverser le passage sans visa, mais pas d’embarquer vers Algésiras, assure Abdelmalik Mohamed, le président de l’association des résidents de Ceuta.

Depuis plus d’un an, le président de Ceuta, Juan Vivas, travaille à l’intégration de la ville dans l’espace Schengen parce qu’il la considère comme la réponse la plus efficace à la question migratoire. Ainsi, ce sont les autorités espagnoles qui autoriseront les entrées dans la ville.

Selon Abdelmalik Mohamed, une telle décision serait inutile si le Maroc ferme le passage de Tarajal. « Nous ne pouvons pas nous contenter de rester dans l’espace Schengen à vie : c’est un modèle qui n’a pas d’avenir », affirme-t-il.

Mots clés: Ceuta (Sebta) , Immigration clandestine , Espagne

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact