Maroc : Fitch prévoit une croissance de 4,8% en 2021

9 mai 2021 - 06h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Pour cette année 2021, le produit intérieur brut (PIB) réel du Maroc devrait progresser de 4,8 %. Cette croissance sera essentiellement liée à l’allègement des impacts de la crise sanitaire et une bonne pluviométrie.

Si le PIB connaît un rebond de 4,8 % en 2021, cette tendance à la hausse devrait se poursuivre en 2022 au moins, a indiqué l’Agence de notation américaine Fitch qui estime que la mise en place du fonds d’investissement stratégique « Fonds Mohammed VI pour l’investissement » peut aider à la reprise économique. D’ailleurs, l’agence a validé la note « BB+ » avec une perspective stable pour le royaume. Cette notation est soutenue par une bonne stabilité macroéconomique, une part moyenne de la dette en devises et une liquidité extérieure plus ou moins bonne.

Par ailleurs, la résistance extérieure est appuyée par « les réserves de change assez confortables du Maroc et par une meilleure flexibilité du taux de change ». Dans ce sens, « nous prévoyons que les réserves de change augmentent lentement en 2021 et 2022 après avoir grimpé jusqu’à 32,2 milliards de dollars à fin 2020, contre 25,3 milliards de dollars en 2019. Nous prévoyons que les réserves de change couvrent 7,5 mois de paiements extérieurs courants en moyenne en 2021-2022, soit plus que la médiane ‘BB’ de 5,4 mois », a ajouté l’Agence de notation.

Elle a également estimé que « la dette publique augmentera à 68,8 % du PIB en 2021 et 70,5 % en 2022, contre 66,8 % en 2020, dépassant la médiane “BB” projetée de 59,1 % en 2022 ». Ainsi, la dette retrouvera sa stabilité dès 2023. Concernant le tourisme, il peinera à reprendre en 2021, a souligné la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Croissance économique - Nature - PIB - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

L’économie marocaine a dégringolé de 6,3% en 2020

Une forte baisse de la croissance économique a été enregistrée au Maroc l’année dernière, selon les derniers chiffres qui viennent d’être publiés par le Haut commissariat au...

Fitch Ratings maintient la note du Maroc avec des perspectives stables

L’agence américaine Fitch Ratings a confirmé la note de défaut d’émetteur en devises étrangères à long terme du Maroc à BB+ avec perspectives stables.

L’économie marocaine capable de surmonter la crise liée au COVID-19

Le coronavirus a déjà des conséquences sur l’économie mondiale en général et sur celle marocaine en particulier. Mais le dernier rapport de l’agence de notation américaine Fitch...

Fitch Ratings assez optimiste pour le Maroc

La note souveraine BBB- avec perspective stable, est envisagée pour le Maroc, alors que certains pays ont vu leurs notes dégradées en raison de la pandémie du coronavirus.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Le sport, pilier de l’économie marocaine

Au Maroc, le sport est un secteur d’activité très rentable et qui contribue significativement au PIB.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...