Recherche

Maroc : Fitch prévoit une croissance de 4,8% en 2021

© Copyright : DR

9 mai 2021 - 06h00 - Economie - Par: J.K

Pour cette année 2021, le produit intérieur brut (PIB) réel du Maroc devrait progresser de 4,8 %. Cette croissance sera essentiellement liée à l’allègement des impacts de la crise sanitaire et une bonne pluviométrie.

Si le PIB connaît un rebond de 4,8 % en 2021, cette tendance à la hausse devrait se poursuivre en 2022 au moins, a indiqué l’Agence de notation américaine Fitch qui estime que la mise en place du fonds d’investissement stratégique « Fonds Mohammed VI pour l’investissement » peut aider à la reprise économique. D’ailleurs, l’agence a validé la note « BB+ » avec une perspective stable pour le royaume. Cette notation est soutenue par une bonne stabilité macroéconomique, une part moyenne de la dette en devises et une liquidité extérieure plus ou moins bonne.

Par ailleurs, la résistance extérieure est appuyée par « les réserves de change assez confortables du Maroc et par une meilleure flexibilité du taux de change ». Dans ce sens, « nous prévoyons que les réserves de change augmentent lentement en 2021 et 2022 après avoir grimpé jusqu’à 32,2 milliards de dollars à fin 2020, contre 25,3 milliards de dollars en 2019. Nous prévoyons que les réserves de change couvrent 7,5 mois de paiements extérieurs courants en moyenne en 2021-2022, soit plus que la médiane ‘BB’ de 5,4 mois », a ajouté l’Agence de notation.

Elle a également estimé que « la dette publique augmentera à 68,8 % du PIB en 2021 et 70,5 % en 2022, contre 66,8 % en 2020, dépassant la médiane “BB” projetée de 59,1 % en 2022 ». Ainsi, la dette retrouvera sa stabilité dès 2023. Concernant le tourisme, il peinera à reprendre en 2021, a souligné la même source.

Mots clés: PIB , Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Croissance économique , Nature

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact