Maroc : la généralisation de la protection sociale actée devant le roi Mohammed VI

15 avril 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : J.D

Le Roi Mohammed VI a lancé mercredi, au Palais de Fès, le projet de généralisation de la protection sociale d’un montant annuel total de 51 milliards de dirhams. À l’occasion, le souverain a présidé la signature des premières conventions devant permettre la mise en œuvre effective de ce projet d’envergure qui cible à l’horizon 2025, tous les Marocains.

D’un montant annuel total de 51 milliards de dirhams, dont 23 milliards financés par le budget national, le vaste projet social initié par le souverain, va se déployer en deux grandes phases en prenant en compte les agriculteurs, artisans, commerçants, professionnels et prestataires indépendants soumis au régime de contribution professionnelle unique (CPU), au régime de l’auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité. Il devra ensuite s’étendre à d’autres catégories dont le secteur informel.

Selon le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaaboun, une loi-cadre est signée à cet effet, et étend dès cette année, l’Assurance maladie obligatoire (AMO) de base à 22 millions de personnes supplémentaires parmi les catégories vulnérables pour 8,4 milliards de dirhams. À ces catégories, s’ajoutent les professionnels et travailleurs indépendants et personnes non-salariées qui exercent une activité libérale.

Il est prévu ensuite en 2023 et 2024, la généralisation des allocations familiales, de l’indemnité pour perte d’emploi en l’an 2025, a relevé Benchaaboun, assurant que trois conventions-cadres ont été signées mercredi, visant à rehausser le faible taux d’encadrement médical, l’important déficit en ressources humaines et leur répartition géographique inégale. En appui à la signature de ces conventions-cadre, les parties prenantes au projet ont procédé à la modification d’un ensemble de textes législatifs et réglementaires existants, à l’élaboration de nouveaux textes et au lancement d’un ensemble de réformes structurelles.

M. Benchaaboun a expliqué qu’environ 3 millions d’adhérents, commerçants, prestataires de services indépendants, artisans, professionnels d’artisanat et agriculteurs, en plus de leurs familles, bénéficieront de l’assurance de maladie obligatoire de base, soit près de 9 millions de citoyens, ce qui représente environ 83% des personnes ciblées.

«  Ainsi, 11 millions de citoyens indépendants et les familles bénéficieront de l’assurance maladie obligatoire de base en 2021  », a affirmé le ministre, notant que les conventions relatives aux catégories restantes, notamment les professionnels du transport et les professionnels indépendants (ingénieurs, médecins, avocats…) seront signées dans les prochaines semaines. La cérémonie de lancement officiel du projet placée sous l’égide du roi, a connu une forte participation des membres du gouvernement, des autorités politiques, administratives, économiques et des représentations des corps professionnels de différents secteurs d’activités ainsi que des représentants de centrales syndicales les plus représentatives.

Sujets associés : Fès - Mohammed VI - Sécurité sociale - Parlement marocain

Aller plus loin

Près de la moitié des femmes marocaines ne dispose pas de couverture médicale

Au Maroc, 44,6 % des femmes ne bénéficient d’aucune couverture médicale. C’est ce que révèle l’étude sur « les discriminations intersectionnelles des femmes au Maroc » réalisée...

Le Maroc veut repenser ses programmes sociaux

Le système d’aide médicale de soutien aux veuves, et le programme Tayssir, sont entre autres programmes gouvernementaux qui ont montré leurs limites à mobiliser leurs cibles,...

Bonne nouvelle pour les retraités marocains

Les retraités et les invalides marocains peuvent pousser un ouf de soulagement. Un amendement a été introduit pour relever l’abattement sur les pensions.

Maroc : la généralisation de la protection sociale au menu d’une réunion au palais royal

Les parties prenantes au projet de généralisation de la protection sociale vont participer ce mercredi 14 avril à une réunion au palais royal où les grandes lignes de la réforme...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Le roi Mohammed VI ordonne de réformer le Code de la famille

Le roi Mohammed VI fait de la promotion des questions de la femme et de la famille sa priorité. Dans ce sens, il a adressé une correspondance au chef du gouvernement Aziz Akhannouch relative à la révision du Code de la famille.

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Cyril Hanouna encense le roi Mohammed VI

L’animateur français d’origine tunisienne Cyril Hanouna a encensé le roi Mohammed VI dont il a salué les efforts consentis suite au puissant et dévastateur séisme qui a secoué le Maroc.

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Mohammed VI adresse ses félicitations aux Lionnes de l’Atlas

Juste après le match ayant opposé le Maroc à l’Afrique du Sud, dans le cadre de la finale de la Coupe d’Afrique des nations féminine, le Roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec les Lionnes de l’Atlas.

Maroc : le parlement discute de la fiscalité des auto-entrepreneurs

Au Parlement marocain, des groupes de l’opposition ont proposé des amendements concernant le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2024 dont l’un vise à encourager l’engagement dans l’économie organisée et à améliorer l’attractivité du système...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Le Maroc a besoin de « tous ses enfants établis à l’étranger », dixit Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a appelé à « la création d’un mécanisme chargé d’accompagner les compétences et les talents marocains à l’étranger, d’appuyer leurs initiatives et leurs projets ». Le message du roi prend en compte les Marocains disséminés dans les...

Sacre du Maroc à la CAN-2023 : Le Roi Mohammed VI exprime sa fierté

Le Roi Mohammed VI a adressé ses félicitations à l’équipe nationale de football des moins de 23 ans suite à leur victoire lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2023) qui s’est déroulée à Rabat. Ce premier titre historique a été obtenu grâce à...