Maroc : la généralisation de la protection sociale actée devant le roi Mohammed VI

15 avril 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : J.D

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Roi Mohammed VI a lancé mercredi, au Palais de Fès, le projet de généralisation de la protection sociale d’un montant annuel total de 51 milliards de dirhams. À l’occasion, le souverain a présidé la signature des premières conventions devant permettre la mise en œuvre effective de ce projet d’envergure qui cible à l’horizon 2025, tous les Marocains.

D’un montant annuel total de 51 milliards de dirhams, dont 23 milliards financés par le budget national, le vaste projet social initié par le souverain, va se déployer en deux grandes phases en prenant en compte les agriculteurs, artisans, commerçants, professionnels et prestataires indépendants soumis au régime de contribution professionnelle unique (CPU), au régime de l’auto-entrepreneur ou au régime de la comptabilité. Il devra ensuite s’étendre à d’autres catégories dont le secteur informel.

Selon le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Mohamed Benchaaboun, une loi-cadre est signée à cet effet, et étend dès cette année, l’Assurance maladie obligatoire (AMO) de base à 22 millions de personnes supplémentaires parmi les catégories vulnérables pour 8,4 milliards de dirhams. À ces catégories, s’ajoutent les professionnels et travailleurs indépendants et personnes non-salariées qui exercent une activité libérale.

Il est prévu ensuite en 2023 et 2024, la généralisation des allocations familiales, de l’indemnité pour perte d’emploi en l’an 2025, a relevé Benchaaboun, assurant que trois conventions-cadres ont été signées mercredi, visant à rehausser le faible taux d’encadrement médical, l’important déficit en ressources humaines et leur répartition géographique inégale. En appui à la signature de ces conventions-cadre, les parties prenantes au projet ont procédé à la modification d’un ensemble de textes législatifs et réglementaires existants, à l’élaboration de nouveaux textes et au lancement d’un ensemble de réformes structurelles.

M. Benchaaboun a expliqué qu’environ 3 millions d’adhérents, commerçants, prestataires de services indépendants, artisans, professionnels d’artisanat et agriculteurs, en plus de leurs familles, bénéficieront de l’assurance de maladie obligatoire de base, soit près de 9 millions de citoyens, ce qui représente environ 83% des personnes ciblées.

«  Ainsi, 11 millions de citoyens indépendants et les familles bénéficieront de l’assurance maladie obligatoire de base en 2021  », a affirmé le ministre, notant que les conventions relatives aux catégories restantes, notamment les professionnels du transport et les professionnels indépendants (ingénieurs, médecins, avocats…) seront signées dans les prochaines semaines. La cérémonie de lancement officiel du projet placée sous l’égide du roi, a connu une forte participation des membres du gouvernement, des autorités politiques, administratives, économiques et des représentations des corps professionnels de différents secteurs d’activités ainsi que des représentants de centrales syndicales les plus représentatives.

Sujets associés : Fès - Mohammed VI - Sécurité sociale - Parlement marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Bonne nouvelle pour les retraités marocains

Les retraités et les invalides marocains peuvent pousser un ouf de soulagement. Un amendement a été introduit pour relever l’abattement sur les...

Perte d’emploi : un ménage sur cinq a reçu une aide de l’État (HCP)

De nombreux marocains sont obligés de faire appel à l’aide publique pour s’en sortir de cette période d’état d’urgence et de pandémie du coronavirus. C’est ce que révèle, entre autres,...

Maroc : la généralisation de la protection sociale au menu d’une réunion au palais royal

Les parties prenantes au projet de généralisation de la protection sociale vont participer ce mercredi 14 avril à une réunion au palais royal où les grandes lignes de la réforme...

Près de la moitié des femmes marocaines ne dispose pas de couverture médicale

Au Maroc, 44,6 % des femmes ne bénéficient d’aucune couverture médicale. C’est ce que révèle l’étude sur « les discriminations intersectionnelles des femmes au Maroc » réalisée par...

Nous vous recommandons

Fès

Prison ferme pour des médecins trafiquants de tests PCR du Covid-19

Deux médecins de Fès, accusés de trafic de tests PCR du Coronavirus, ont écopé chacun d’une peine de 6 mois de prison ferme assortie d’une amende de 5 000 dirhams. Le verdict a été rendu mercredi, par la Chambre criminelle près le tribunal de première...

Akhannouch à Fès sur ordre du roi Mohammed VI

Suite à la violence de la tempête de grêle samedi dernier à Fès-Meknès, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, instruit par le roi Mohammed VI, a effectué, jeudi une visite de...

Affaire Aït El Jid : 14ᵉ report du procès du PJDiste Abdelali Hamieddine

Encore un autre report du procès d’Abdelali Hamieddine, parlementaire et l’un des dirigeants du Parti justice et développement (PJD), poursuivi pour le meurtre de l’étudiant de gauche Mohamed Aït El Jid...

Fès : un vendeur ambulant s’immole par le feu

Fatigué par l’injustice dont il affirme faire l’objet, un jeune homme s’est immolé par le feu à Fès. Une tragédie qui a secoué la ville de Fès, vendredi dernier.

Indiana Jones 5, film tourné au Maroc, se dévoile dans une bande-annonce

La série « Indiana Jones » dont le cinquième volet a été tourné en partie à Fès, au Maroc, s’est dévoilée dans une bande-annonce. Sa sortie est prévue en juin 2023.

Mohammed VI

Mineurs non accompagnés : l’Union européenne salue l’engagement du Maroc

La décision du Maroc de régler définitivement la question des mineurs marocains non accompagnés se trouvant en situation irrégulière dans certains pays européens a été saluée mardi par l’Union européenne.

Le roi Mohammed VI écrit au président algérien

Au lendemain de la mort de l’ex-chef d’État algérien, Abdelkader Bensalah, le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances au président algérien, Abdelmajid Tebboune.

Colère du roi Mohammed VI : un ministre s’explique

Le roi Mohammed VI avait constaté, au mois d’octobre dernier des retards dans l’exécution du vaste projet dédié au développement des énergies renouvelables. Un rappel à l’ordre avait été adressé au ministre de l’Énergie et des mines, Aziz...

Maroc : un Français pour aider à mieux prendre soin des chevaux de la Garde royale

Un Deauvillais part au Maroc à la fin de ce mois pour former les maréchaux-ferrants de la Garde royale, mais aussi assurer un suivi.

Mohammed VI rend hommage à Fathallah Lamghari

Suite au décès le 3 septembre dernier de l’artiste Fathallah Lamghari à l’âge de 82 ans, le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de sa famille.

Sécurité sociale

La CNOPS améliore l’accès des assurés aux prestations

La Caisse nationale des Organismes de Prévoyance Sociale (CNOPS) a mis en place diverses mesures visant à simplifier les procédures d’immatriculation des assurés et à faciliter la mise à jour de leurs données personnelles et la déclaration de leurs ayants...

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de...

Projet de lois de finances 2022 : voici les secteurs prioritaires

Le projet de lois de finances 2022 (PLF 2022) se base principalement sur la poursuite des actions déjà engagées. Bien que la crise sanitaire ait bouleversé et secoué les finances publiques, la réalisation des objectifs demeure une...

Protection sociale : le FMI adresse un satisfécit au Maroc

Les efforts fournis par le gouvernement pour étendre la protection sociale à tous les Marocains ont été salués par le chef de la mission du FMI, chargé du Maroc, Roberto Cardarelli.

Retraite des « Chibanis » : une députée interpelle le gouvernement français

La députée Danièle Obono est préoccupée par le sort des chibanis et chibanias qui sont exclus de la jouissance du droit des personnes retraitées résidant à l’étranger à la prise en charge des frais de santé. Dans un texte présenté à l’Assemblée, elle attire...

Parlement marocain

Le Maroc muscle son arsenal juridique contre le blanchiment d’argent

Le Maroc vient de relever un grand défi, celui de rendre son arsenal juridique conforme aux recommandations présentées par le Groupe d’action financière (GAFI), et aux normes qui en découlent. La Chambre des représentants a adopté le 26 mai le projet de loi...

Libertés individuelles : les « Hors-la-loi » reviennent à la charge

Les « Hors-la-loi » comptent sur le nouveau parlement pour faire aboutir leurs propositions pour la défense des libertés individuelles. Le Collectif appelle les nouveaux parlementaires, « à construire une vraie démocratie et une vraie égalité...

Comment faire revenir les 14 000 médecins marocains à l’étranger ?

14 000 médecins marocains ont choisi d’exercer à l’étranger, dont 6 000 en France, selon le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb. Pour les encourager à regagner le pays, un système de motivation spécial est plus que...

Maroc : le parlement réagit à l’affaire Brahim Ghali

L’affaire Brahim Ghali préoccupe également le Parlement marocain. Elle était au cœur de la réunion mardi, de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale et des Marocains résidant à l’étranger au sein de la Chambre des...

Vers la création d’un groupe d’amitié parlementaire Maroc-Israël

Les choses vont assez vite entre le Maroc et l’État hébreu, depuis le réchauffement des relations entre les deux pays en décembre dernier. Au terme d’une première réunion par visioconférence tenue par des membres des parlements israélien et marocain, il a été...