Maroc : le gouvernement préoccupé par la situation sociale des avocats

7 janvier 2020 - 02h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amkraz, veut veiller à la promulgation et à la mise en œuvre de lois visant à améliorer la situation sociale des avocats et à renforcer leurs acquis dans les domaines de la couverture médicale et de la retraite.

Bonne nouvelle pour les hommes en robe noire. Dans son intervention, lors d’un colloque autour du thème "Quel avenir pour la situation sociale des avocats à la lumière des lois relatives à l’assurance maladie obligatoire de base et à la retraite", le ministre a proposé au bâtonnier de l’ordre des avocats au Maroc, une rencontre d’échanges.

Au cours de cette rencontre, les deux parties vont discuter sur les meilleurs moyens et les propositions à même de contribuer à la résolution des problèmes en suspens. Elle vise également à dégager les meilleurs scénarios possibles pour une couverture sociale des avocats.

A en croire le ministre, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) peut fournir aux avocats des services meilleurs que ceux dont ils bénéficient actuellement. Il a cependant mis l’accent sur le développement croissant des prestations de la CNSS durant ces dernières années au profit de ses adhérents.

Quant au bâtonnier Hassan Wahbi, il a rappelé les différentes étapes du processus de création de la mutuelle des avocats, et les obstacles rencontrés pour concrétiser ce projet qui compte actuellement quelque 20.000 adhérents. Il a par ailleurs mis l’accent sur la décision d’assurer l’adhésion des conjoints à cette mutuelle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Sécurité sociale - Ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration

Aller plus loin

Maroc : enfin une assurance maladie pour les indépendants

Le Conseil du Gouvernement a adopté le projet relatif à l’application des lois sur le Régime de l’Assurance maladie obligatoire de base et le régime des pensions pour les...

La mère de Cheikha Trax en prison

La mère de la chanteuse et danseuse Cheikha Trax a été arrêtée mardi, après avoir agressé la veille un avocat au tribunal de la famille de Marrakech.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.