Recherche

Pour éviter les abus, le gouvernement impose des GPS dans les voitures de fonction

© Copyright : DR

1er mai 2015 - 17h00 - Economie

Le gouvernement va rendre obligatoire l’installation de GPS sur les véhicules appartenant à l’Etat. Cette mesure vise, selon le ministre de l’équipement et du transport, Aziz Rebbah, à éviter les abus de certains fonctionnaires en dehors de leurs horaires de travail.

La décision a été prise par le ministre pour contrôler l’utilisation des véhicules, principalement pendant les weekends, où il est assez courant de voir les fonctionnaires dans les supermarchés, des parcs publics, parfois même à la plage avec ces voitures, alors que ces déplacements n’ont aucun rapport avec leur emploi.

Avant son arrivée au pouvoir, le Parti de la Justice et du Développement (PJD) avait promis de s’attaquer aux abus concernant le parc automobile de l’Etat, évalué aujourd’hui à plus de 136.000 véhicules.

Chaque année, d’après le réseau marocain pour la protection de l’argent public, plus de 540 millions de dirhams sont dépensés pour l’achat de carburant, 300 millions pour la maintenance et réparations et plus de 9 millions de dirhams rien que pour les assurances.

Cette semaine, le gouvernement a également demandé - gentiment- à ses ministres d’éviter de se procurer des véhicules dont la valeur dépasse les 450.000 dirhams. Au Maroc, il n’est pas rare de voir des ministres rouler avec des véhicules valant plus d’un million de dirhams (100.000 euros), voire beaucoup plus pour les voitures blindées dévolues à certains membres du gouvernement.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact