Recherche

Le Maroc répond indirectement au Polisario

© Copyright : DR

17 août 2019 - 20h20 - Maroc

Le Maroc renforce davantage sa présence au poste frontalier de Guerguerat. A ce titre, en dépit des menaces de Brahim Ghali, chef du Front Polisario, le Royaume a lancé l’urbanisation de la zone à travers la construction de logements sociaux et de fonctions.

Le Maroc reste sourd face aux nombreuses agitations de Brahim Ghali, chef du Front Polisario. Celui-ci a, comme à son accoutumée, menacé de reprendre les armes. Ceci, selon maghreb-intelligence.com, fait suite aux projets lancés par le Royaume au poste frontalier de Guerguerat, en vue de moderniser la zone. Le Maroc, passant outre ces menaces, ne cesse de renforcer sa présence dans ce passage frontalier qui ne fait aucunement partie de la zone-tampon.

Selon le même média, Rabat projette la construction de logements de fonctions au bénéfice des cadres de son armée, qui, jusque-là, résidaient dans des bivouacs. Mieux, 500 autres logements sont prévus pour les populations de Birgandouz, établies à quelque 80 kilomètres de Guergarat. Les dossiers de ces deux projets sont bien peaufinés, avec l’attribution des marchés aux adjudicataires qui sont des investisseurs de la région du Sahara.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact