Maroc : hausse du niveau de vie

25 mars 2021 - 06h00 - Ecrit par : A.P

Le niveau de vie au Maroc a augmenté à un taux annuel de 2,7 % entre 2013 et 2019, contre 3,6 % entre 2007 et 2014, indique le Haut-commissariat au Plan (HCP).

Le niveau de vie par tête a augmenté de 2,4 % en urbain et de 2,7 % en rural entre 2013 et 2019, fait savoir le HCP dans une note publiée mercredi, titrée « L’évolution du niveau de vie des ménages et impact de la pandémie covid-19 sur les inégalités sociales ». Ces données proviennent de l’enquête nationale sur les sources de revenu réalisée par le HCP, du 1ᵉʳ décembre 2019 à fin mars 2020, auprès d’un échantillon de 3 290 ménages, précise la note qui souligne que 66,1 % environ des ménages (59,9 % en milieu urbain et 79,6 % en milieu rural) ont un niveau de vie inférieur à la moyenne nationale.

Le niveau de vie par tête, lui, est passé de 15 900 DH en 2013 à 20 389 DH en 2019, informe le HCP qui précise qu’au cours de la même période, il est passé de 19 500 DH à 24 500 DH en milieu urbain, et de 10 425 DH à 13 360 DH en milieu rural.

Au niveau national, la moitié des ménages dépense moins de 67 500 DH par an, soit 5 625DH par mois, fait savoir le HCP qui souligne qu’un Marocain sur deux dépense annuellement moins de 15 187DH en 2019 (1 266DH/mois). Dans les villes, le niveau de vie médian est de 18 040 DH/personne (1 503 DH/mois) et de 11 233DH en milieu rural (936 DH/mois). Ainsi, le niveau de vie par habitant par catégorie sociale au cours de cette période, a connu une hausse de 3,5 % pour les 20 % des ménages les plus défavorisés, de 2,9 % pour la catégorie sociale intermédiaire et de 2,5 % pour les 20 % des ménages les plus aisés.

La croissance économique aurait été « pro-pauvres » au cours de la période, indique en outre la note du HCP qui justifie ce constat par la baisse significative des inégalités du niveau de vie, mesurées par l’indice de Gini, passant de 39,5 % en 2013 à 38,5 % en 2019. De même, les taux de pauvreté et de vulnérabilité monétaires ont chuté de 4,8 % en 2013 à 1,7 % en 2019 pour l’un et de 12,5 % en 2014 à 7,3 % en 2019 pour l’autre.

Tags : Croissance économique - Haut Commissariat au Plan (HCP) - Pauvreté

Aller plus loin

La pauvreté guette un million de Marocains

Les Marocains qui évoluent dans le secteur informel, dont 80% sont sans couverture sociale pourraient se retrouver davantage dans la précarité. C’est ce que révèle une étude...

Forte hausse de la dette des ménages

Dans son Rapport annuel 2019 sur la supervision bancaire, Bank Al-Maghrib (BAM) a relevé que l’endettement des ménages poursuit sa croissance, atteignant en 2019, 358,6 milliards...

Coronavirus : 34 % des ménages sans revenus au Maroc

L’impact du coronavirus sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages est considérable. Une enquête du Haut-commissariat au plan (HCP) a révélé que 34 % des...

Trop d’inégalités sociales au Maroc, s’alarme Oxfam

Face à la persistance des inégalités sociales en ces temps de Covid-19, Oxfam Maroc pose le diagnostic et formule plusieurs recommandations.

Nous vous recommandons

Nordin Amrabat regrette ses propos sur Vahid Halilhodzic

Après la qualification des Lions de l’Atlas au Mondial 2022 au Qatar, l’ancien international marocain Nordin Amrabat a changé d’avis sur le sélectionneur de l’équipe du Maroc Vahid Halilhodzic qu’il avait invité à changer de comportement ou à partir à deux...

Forte présence des étudiants marocains à l’étranger

Estimés à près de 45 000, les étudiants marocains forment la première communauté des étudiants en France. Environ 13 % d’entre eux sont inscrits dans les écoles d’ingénieurs où ils excellent.

Les Marocains brillent au concours de Polytechnique

Les élèves du Lycée d’Excellence de Benguérir (Lydex) ont une fois encore brillé aux concours des grandes écoles françaises. Vingt-quatre d’entre eux ont été admis au concours de l’école polytechnique de...

Escroquerie dans un hôpital à Marrakech : de faux médecins arrêtés

À l’hôpital Ibn Tofail de Marrakech, des individus ont, sous le couvert de l’habit respectable du faux médecin, arnaqué des familles de malades. Pris en flagrant délit, certains d’entre eux ont répondu de leurs actes devant la...

Mondial 2022 : double confrontation pour les Marocains avant les barrages

En attendant d’affronter les barrages qualificatifs pour le Mondial 2022, qui se tiendront en mars 2022, les joueurs marocains ont encore deux matchs à jouer, mais sans pression puisqu’ils sont déjà qualifiés pour le troisième et dernier tour des...

Casablanca : où en sont les travaux du tramway ?

Les projets de construction de nouvelles lignes de tramway et de busway à Casablanca se sont poursuivis de façon progressive en 2021. Cette année, l’essentiel des travaux sera consacré à la plateforme voie...

Hôtellerie : une pluie de récompenses pour Marrakech

La cité ocre est une fois de plus placée sous les projecteurs. Plusieurs hôtels marrakchis ont été récompensés grâce à leur excellence dans le domaine du tourisme et du bien-être, après un vote des professionnels du secteur. Les détails ...

Le Maroc va-t-il durcir l’octroi des visas pour les Égyptiens ?

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, affirme que le Maroc est sur le point de durcir les conditions d’octroi de visas pour certains Égyptiens. Et pour...

Décès du dernier moine de Tibhirine au Maroc

Le frère Jean-Pierre Schumacher, dernier survivant de la communauté de Tibhirine, s’est éteint dimanche à Midelt au Maroc. L’homme était âgé de 97 ans.

Halilhodzic explique pourquoi il n’a pas convoqué Hakim Ziyech (vidéo)

Vahid Halilhodzic s’est prononcé mercredi sur la non-convocation de Hakim Ziyech pour les deux prochains matchs de l’équipe du Maroc contre le Soudan et la Guinée. Au cours de la conférence de presse précédant la dernière séance d’entraînement du groupe, le...