Maroc : très chère sardine

5 avril 2022 - 19h00 - Ecrit par : G.A

Les Marocains devront payer plus cher le poisson durant ce mois de ramadan. Devant la demande de plus en plus forte, les prix du poisson ont grimpé pour atteindre 20 DH/kg alors qu’en temps normal il fallait débourser entre 6 et 7 DH/kg pour s’en offrir.

Les assurances du gouvernement que les prix durant ce ramadan seront maîtrisés, semblent s’envoler devant la cherté du prix du poisson. Selon Le Matin, la sardine, dont le prix oscillait entre 6 et 7 DH/kg en temps normal, a atteint 20 DH/kg à Casablanca, à Rabat et dans d’autres villes. Les adeptes du merlan doivent débourser entre 60 et 90 DH/kg. La forte demande justifierait cette envolée des prix du poisson.

À lire :Ramadan 2022 au Maroc : pas de soucis d’approvisionnement du marché

Il est prévu un retour à la stabilité des prix pendant la deuxième semaine du mois de ramadan. Selon Hamid Halim, expert dans le secteur de la pêche, la flambée du prix surtout de la sardine par exemple n’est pas liée à une rareté du produit, mais à une hausse de la demande assortie d’une montée des actes spéculatifs. « Pendant la première semaine du mois sacré, le prix du poisson augmente suite à une montée soudaine de la demande. Mais généralement, les prix redescendent à leur niveau normal à partir de la deuxième semaine, car les producteurs réagissent au comportement de la demande en adaptant les volumes pêchés », explique Halim.

À lire :Ramadan : le poisson devient un produit de luxe au Maroc (vidéo)

L’expert explique que la sécheresse peut également expliquer la hausse du prix des poissons. « En effet, certaines variétés de poisson, dont la sardine, raffolent des éléments nutritifs transportés par les rivières et déversés dans la mer. Ce n’est pas le cas cette année du fait de la rareté des précipitations », détaille celui qui est également président de l’Association Maroc Bleu.

À lire :Le stock de sardine menacé dans les eaux marocaines

Toutefois, il propose au gouvernement de penser à canaliser l’ardeur des intermédiaires dont la multiplication provoque également la situation actuelle. Pour lui, le département de l’Intérieur doit serrer la vis autour de ces pratiques qui pénalisent le consommateur et les pêcheurs.

Tags : Prix - Consommation - Ramadan 2022

Aller plus loin

Ramadan 2022 au Maroc : pas de soucis d’approvisionnement du marché

Face à la hausse inquiétante des prix en cette veille du mois de Ramadan au Maroc, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a rassuré sur l’approvisionnement des marchés et...

Ramadan : les internautes dénoncent la cherté des prix du poisson

Le hashtag « Laisse-le pourrir » est de retour. Les internautes ont relancé ce mot d’ordre pour dénoncer la cherté des prix du poisson en cette période de Ramadan. Ils appellent au...

Maroc : comment expliquer la hausse des prix des produits de base ?

Les prix de certains produits de base ont connu récemment une hausse significative. La situation suscite inquiétude et interrogations de la part des ménages...

Maroc : dégringolade du prix du poisson

La surabondance de l’offre de sardines à Safi, a fait chuter les prix de sardines. Les consommateurs marocains ont de quoi être satisfaits.

Nous vous recommandons

Rabat : une caméra cachée envoie deux personnes en prison

Le quartier de l’océan à Rabat est au cœur d’une affaire de sextape, d’exploitation et de mendicité. La victime est une femme âgée de 85 ans, exploitée par sa femme de ménage et l’amant de cette dernière.

Le Maroc veut habilement « annexer » Ceuta et Melilla

Dans son rapport intitulé « Les revendications du Maroc sur Ceuta et Melilla du point de vue de la zone grise », l’Institut de sécurité et de culture, à travers l’Observatoire de Ceuta et Melilla, a décrit la stratégie mise en œuvre par le Maroc pour asseoir...

Ahmed Belkorchi n’est plus

Le monde sportif marocain est en deuil. Le légendaire gardien de but Ahmed Belkorchi surnommé « Chaoui » et qui a marqué les années 70, est décédé à l’âge de 69 ans.

La famille d’Abdelhak Nouri trouve un accord avec l’Ajax d’Amsterdam

Quatre ans après la résiliation de son contrat, l’ancien milieu de terrain marocain Abdelhak Nouri, toujours dans le coma, va finalement bénéficier d’une indemnisation. Son club l’Ajax d’Amsterdam a trouvé un accord avec sa...

Maroc : augmentation de la production nationale d’olives malgré la sécheresse

Une forte hausse de la production d’olives a été enregistrée au Maroc durant la campagne agricole 2021-2022. Elle est estimée à près de 2 millions de tonnes, soit une augmentation de 21 % par rapport à l’année...

WhatsApp alerte ses utilisateurs

Le service de messagerie WhatsApp va cesser de fonctionner sur certains smartphones à partir de demain, lundi 1ᵉʳ novembre.

Irina Shayk et Kanye West aperçus dans un restaurant marocain

Irina Shayk et Kanye West ont été aperçus le 4 juillet à San Francisco dans un restaurant spécialisé dans la cuisine marocaine.

Marrakech : le personnel d’un hôpital attaqué au sabre

Le personnel soignant d’un centre de vaccination pour nourrissons de Marrakech a été agressé par une bande criminelle armée de sabres. Plusieurs professionnels ont été blessés à des degrés divers.

La destination "Maroc" cartonne au départ de Marseille

Grâce au Maroc et à d’autres destinations, l’aéroport de Marseille a vu le nombre de ses passagers augmenter en juillet et août. En tout, 1,16 million de passagers enregistrés.

Marocains du monde : combien d’argent puis-je introduire au Maroc ?

Chaque année, plusieurs personnes sont arrêtées par les services des douanes et la police au niveau des frontières pour « export » ou « import » illégal de devises. L’Office des changes est catégorique, si le MRE dépasse un certain montant, il doit absolument...