Maroc : très chère sardine

5 avril 2022 - 19h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Les Marocains devront payer plus cher le poisson durant ce mois de ramadan. Devant la demande de plus en plus forte, les prix du poisson ont grimpé pour atteindre 20 DH/kg alors qu’en temps normal il fallait débourser entre 6 et 7 DH/kg pour s’en offrir.

Les assurances du gouvernement que les prix durant ce ramadan seront maîtrisés, semblent s’envoler devant la cherté du prix du poisson. Selon Le Matin, la sardine, dont le prix oscillait entre 6 et 7 DH/kg en temps normal, a atteint 20 DH/kg à Casablanca, à Rabat et dans d’autres villes. Les adeptes du merlan doivent débourser entre 60 et 90 DH/kg. La forte demande justifierait cette envolée des prix du poisson.

À lire :Ramadan 2022 au Maroc : pas de soucis d’approvisionnement du marché

Il est prévu un retour à la stabilité des prix pendant la deuxième semaine du mois de ramadan. Selon Hamid Halim, expert dans le secteur de la pêche, la flambée du prix surtout de la sardine par exemple n’est pas liée à une rareté du produit, mais à une hausse de la demande assortie d’une montée des actes spéculatifs. « Pendant la première semaine du mois sacré, le prix du poisson augmente suite à une montée soudaine de la demande. Mais généralement, les prix redescendent à leur niveau normal à partir de la deuxième semaine, car les producteurs réagissent au comportement de la demande en adaptant les volumes pêchés », explique Halim.

À lire :Ramadan : le poisson devient un produit de luxe au Maroc (vidéo)

L’expert explique que la sécheresse peut également expliquer la hausse du prix des poissons. « En effet, certaines variétés de poisson, dont la sardine, raffolent des éléments nutritifs transportés par les rivières et déversés dans la mer. Ce n’est pas le cas cette année du fait de la rareté des précipitations », détaille celui qui est également président de l’Association Maroc Bleu.

À lire :Le stock de sardine menacé dans les eaux marocaines

Toutefois, il propose au gouvernement de penser à canaliser l’ardeur des intermédiaires dont la multiplication provoque également la situation actuelle. Pour lui, le département de l’Intérieur doit serrer la vis autour de ces pratiques qui pénalisent le consommateur et les pêcheurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ramadan 2024 - Prix - Consommation

Aller plus loin

Ramadan : les internautes dénoncent la cherté des prix du poisson

Le hashtag « Laisse-le pourrir » est de retour. Les internautes ont relancé ce mot d’ordre pour dénoncer la cherté des prix du poisson en cette période de Ramadan. Ils appellent...

A cause du Maroc, le poisson devient un luxe à Sebta

Le poisson commence à cruellement manquer à Sebta. Cette situation fait suite à l’interdiction faite par le Maroc de l’exporter via le passage frontalier.

Maroc : comment expliquer la hausse des prix des produits de base ?

Les prix de certains produits de base ont connu récemment une hausse significative. La situation suscite inquiétude et interrogations de la part des ménages marocains.

Maroc : dégringolade du prix du poisson

La surabondance de l’offre de sardines à Safi, a fait chuter les prix de sardines. Les consommateurs marocains ont de quoi être satisfaits.

Ces articles devraient vous intéresser :

"Tramdena" ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc

Pendant les heures de jeûne du Ramadan, les bagarres font fureur dans les rues du Maroc. Cette année, cela a même dégénéré en meurtre dans certaines régions du pays. Ce phénomène est connu au Maroc sous le nom de "Tramdena". Quelqu’un de "mramden", est...

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) a annoncé il y a quelques jours la date du début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.

Maroc : ils paient les dettes des plus pauvres

De jeunes Marocains, influenceurs, artistes et personnalités sont à l’origine d’une initiative visant à soutenir les familles dans le besoin en cette période de ramadan, mais aussi à les aider à éponger leurs dettes.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce dimanche

Les Marocains sont fixés ce dimanche 10 mars sur le début et la fin du ramadan. Quand commence le mois sacré au Maroc ?

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...