Maroc : un homme vend "l’honneur" de sa fille à 20 000 dirhams

5 octobre 2020 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Un homme a préféré retirer la plainte déposée contre l’agresseur de sa fille, contre la somme de 20 000 dirhams (environ 2000 euros). L’histoire a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Dans une attestation sur l’honneur adressée au procureur général à Meknès, le père de famille aurait déclaré qu’un arrangement à l’amiable avait été convenu avec l’agresseur de sa fille. Ce dernier, qui n’est autre que le professeur de la victime, lui aurait promis le mariage.

Pour la défense de l’accusé, l’attestation publiée sur les réseaux sociaux porte à confusion, surtout que le professeur affirme n’avoir jamais remis d’argent à la plaignante. Celle-ci avait renoncé à la plainte sans contrepartie financière.

Sur les réseaux sociaux, cette transaction fait polémique. Certains ont dénoncé vigoureusement l’attitude du père, qui aurait sacrifié l’honneur de sa fille pour "quelques dirhams".

Sujets associés : Meknès - Violences et agressions

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Molenbeek-Saint-Jean : en prison pour avoir poignardé sa femme

Un homme a été placé, ce samedi sous mandat de dépôt à Molenbeek. Il lui est reproché son implication présumée dans la tentative d’assassinat perpétrée contre sa...

Chichaoua : elle fuit le domicile conjugal pour échapper aux agressions sexuelles de son beau-père

Un sexagénaire a été écroué à la prison de l’Oudaya par le procureur général du roi près la Cour d’appel de Marrakech. Il lui est reproché le viol de sa belle-fille en l’absence de son...

Maroc : innocentée par la justice après avoir tué son violeur

Alors qu’un concierge a tenté de la violer dans un appartement meublé à Témara, une jeune femme s’est retrouvée en prison. Poursuivie pour homicide involontaire, la Chambre...

Marrakech : deux filles violées une semaine après le meurtre de leur mère

Trois personnes dont deux mineures ont été placées en détention préventive par le juge d’instruction de Marrakech pour viol. Les victimes sont deux sœurs dont la mère a été...

Nous vous recommandons

Meknès

Un club marocain boycotte le championnat arabe féminin de basketball en Tunisie

Le COD de Meknès a décidé de ne pas participer au championnat arabe féminin de basketball qui se déroulera en Tunisie du 20 au 28 septembre, en guise de protestation contre l’accueil de Brahim Ghali par le président tunisien Kaïs Saïed dans le cadre de la...

Un MRE tue sa mère à Meknès

Un ancien MRE établi en Espagne a tué sa mère en l’étranglant dimanche dernier, au quartier Sidi Omar à Meknès. La violence du crime a choqué tous les habitants qui se demandent comment une telle tragédie a puse...

Encore un réseau de faux tests-Covid-19 démantelé au Maroc

Les services de la police judiciaire de Fès ont réussi à démanteler un réseau de faux tests-Covid-19 dirigé par un faux reporter-photographe. Ce dernier et l’employée d’une clinique privée ont été arrêtés. L’enquête se...

Une fillette de 6 ans torturée par sa belle-mère

Une fillette de 6 ans a subi les pires atrocités de la part de sa belle-mère. Celle-ci la torturait au point de lui brûler les organes génitaux.

Meknès : arrestation pour falsification de tests Covid

Une femme en service dans un laboratoire d’analyses médicales à Meknès a été arrêtée par la police, pour son implication présumée dans une affaire de falsification de tests de dépistage du Covid-19.

Violences et agressions

Un auxiliaire d’autorité suspendu pour avoir violenté un homme âgé

Le ministère de l’Intérieur a suspendu un auxiliaire d’autorité exerçant à Médiouna. Il lui est reproché d’avoir violenté un homme âgé.

France : quatre policiers en garde à vue pour violences sur un producteur noir

Quatre policiers français font l’objet d’une enquête ouverte depuis mardi par la police des polices pour avoir passé à tabac un producteur de musique. Ils sont accusés de «  violences  » et «  faux en écriture publique ...

Hautes-Pyrénées : un Marocain condamné pour violences sur son fils

Un Marocain en situation irrégulière sur le territoire français a écopé d’une peine de 8 mois de prison avec sursis pour avoir fait subir des violences à son fils pendant 6 ans.

La violence s’empare des médias sociaux au Maroc

Au Maroc, une nouvelle forme de vidéos, bien loin de celles qui suscitaient rires et engouement des internautes, circulent actuellement sur les réseaux sociaux, surtout sur les chaînes YouTube. Ce sont majoritairement des vidéos avec des contenus...

Deux Marocains violemment agressés après un accident de la route en Espagne

Après une collision entre deux véhicules à la sortie de l’AP7, entre Alicante de Catral et Crevillent, les occupants de l’un des véhicules ont agressé ceux de l’autre avec une arme à feu. Les victimes sont deux hommes d’origine...