Le Maroc veut devenir le hub automobile le plus compétitif au monde

6 septembre 2020 - 08h40 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Malgré les conséquences qu’engendre la pandémie du Covid-19, le ministre de l’Industrie affiche une grande sérénité au sujet de l’industrie automobile pourtant en difficulté. Selon Moulay Hafid Elalamy, le Maroc entend tirer profit de l’ensemble des opportunités qu’offre la crise pour devenir le hub automobile le plus compétitif au monde.

Dans une interview accordée au journal économique Finances news hebdo, Moulay Hafid Elalamy, a indiqué qu’avant toute chose, la santé des Marocains est une “priorité absolue”, évoquant à cet effet, les Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, contenues dans le discours du Trône. “Très tôt donc, notre département s’est attelé à formaliser des protocoles sanitaires stricts au sein des usines et a initié des opérations de contrôle en étroite collaboration avec les autorités locales. Les ressources humaines sont formées à la prévention et en parfaite maîtrise des procédures sanitaires. Le plan de relance annoncé dans le Discours Royal apporte un grand soutien à la filière”, a déclaré Moulay Hafid Elalamy.

Parlant notamment du plan de relance économique, en ce qui concerne le secteur automobile, le ministre a identifié deux actions qui sont à prioriser pour le secteur automobile. Il s’agit de l’amélioration de la compétitivité par l’intégration locale profonde et la décarbonation de l’écosystème.

Dans le premier cas, le Maroc qui ambitionne de devenir le hub automobile le plus compétitif au monde gagnerait à développer une «  valeur ajoutée et une chaîne de production plus dense, et donc plus compétitive  », affirme le ministre. En effet, «  le capital marocain a un rôle clé à jouer dans cette stratégie. Les constructeurs souhaitent encourager le développement d’opérateurs nationaux parce qu’ils sont convaincus que ces derniers, une fois qualifiés, pour intégrer la filière, seront très compétitifs  », fait-il observer. Dans le second cas, c’est-à-dire la décarbonation, il s’agit d’un levier de compétitivité. Pour Elalamy, «  le Royaume dispose des énergies renouvelables les plus compétitives au monde. En les orientant vers l’industrie, nous pouvons intégrer des métiers plus énergivores et réduire la facture énergétique des opérateurs déjà installés  ».

Par ailleurs, le ministre a souligné la réduction de la dépendance aux intrants dans la production automobile ces dernières années. Toute chose ayant permis que la Peugeot 208 produite à Kénitra soit intégrée à plus de 60% localement. Mais également, le succès du véhicule électrique de ville, la Citroën AMI produite dans la même ville constitue un exemple palpable des leviers de croissance amenés par la crise, selon le ministre.

Sujets associés : Automobile - Moulay Hafid Elalamy - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Automobile : vers la création de quatre nouvelles usines au Maroc

Le Maroc vient de signer avec deux groupes japonais Yazaki et Sumitomo deux protocoles d’accord pour la création de quatre usines dans le secteur automobile pour un...

Automobile : le Maroc, leader en Afrique

Le Maroc détrône l’Afrique du Sud devenant ainsi le nouveau leader du secteur automobile en Afrique. C’est du moins ce que révèle une étude publiée par «  Policy Center for the New...

L’Usine Peugeot Kénitra compte produire 200.000 voitures l’année prochaine

Le site de production de véhicules du Groupe PSA à Kénitra compte produire un total de 200.000 véhicules dès 2020.

Le groupe américain Adient s’installe à Kénitra

Quelques jours après l’annonce de la reconnaissance des États-Unis de la marocanité du Sahara, l’équipementier américain Adient, leader mondial du segment des sièges automobiles, va...

Nous vous recommandons

Automobile

Carton plein pour la Citroën Ami fabriquée au Maroc

Les passionnés de voiture électrique ne cessent de manifester de l’intérêt pour Citroën AMI, la voiture sans permis électrique fabriquée dans l’usine du Groupe PSA installée à Kénitra au Maroc.

Quelles sont les voitures les plus vendues au Maroc en 2021 ?

Les ventes des voitures neuves ont enregistré une belle performance durant l’année 2021, malgré la crise sanitaire. Elles ont ainsi atteint 175 360 unités, soit une hausse de 5,9 % en comparaison avec celles de...

La Reborn Renault 4 s’inspire du 4L Trophy marocain

La Reborn Renault 4, qui sera dévoilée au Mondial de l’Automobile de Paris prévu la semaine prochaine, a trouvé son inspiration au Maroc.

Vente de voitures au Maroc : la baisse continue

Le secteur automobile marocain poursuit sa tendance à la baisse, observée depuis le début de l’année. En avril, les ventes ont chuté de 15,41 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Les loueurs de voiture obligés de se séparer de leurs véhicules

La situation ne s’améliore pas dans le secteur de la location de voiture au Maroc malgré la batterie de mesures prises pour booster le tourisme. Vétusté des véhicules et pression des sociétés de crédits, certains sont poussés à la...

Moulay Hafid Elalamy

Automobile : vers la création de quatre nouvelles usines au Maroc

Le Maroc vient de signer avec deux groupes japonais Yazaki et Sumitomo deux protocoles d’accord pour la création de quatre usines dans le secteur automobile pour un investissement global de 912 millions de dirhams. Ces usines vont générer 8300...

Automobile : le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine

Le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine pour se hisser au premier rang mondial en matière de compétitivité automobile. Une ambition que Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique a réitérée lors de la...

L’Egypte laisse passer les voitures fabriquées à Tanger Med

Le lot de 250 voitures fabriquées au Maroc, bloquées par la douane égyptienne en mars dernier, a fini par accéder au marché égyptien.

Le Maroc a commencé à exporter les masques de protection (covid-19)

C’est désormais officiel. Depuis le 11 mai dernier, le Maroc a commencé à exporter masques de protection contre le coronavirus. Le ministre de l’Industrie et du commerce, Moulay Hafid Elalamy, l’a annoncé lors de la séance plénière hebdomadaire des...

Incidents de paiement : comment faire pour y remédier ?

Il faut trouver une solution structurelle à l’augmentation des incidents de paiement survenus depuis le début de la pandémie. Tel est l’objectif d’un projet de loi approuvé récemment par le gouvernement, le 24 septembre...

Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Les filiales africaines de Maroc Telecom ont été les piliers du groupe au 1ᵉʳ trimestre 2021

Alors que la rude concurrence engendrée par l’avènement de la pandémie du Covid a fait baisser de 55 % les revenus de Maroc Telecom, la branche internationale du groupe a pu arrêter la saignée grâce à ses filiales...

Covid-19 : la mobilisation de l’industrie marocaine reconnue et saluée

Le Maroc a réagi positivement face à la pandémie du coronavirus sur tous les volets. Dans un rapport élaboré en collaboration avec l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), le cabinet d’intelligence économique...

Le Maroc exige un certificat de conformité pour les tissus d’habillement importés

Le Maroc vient de réviser la liste des produits nécessitant une vérification de la conformité pour l’importation. Les tissus d’habillement figurent désormais sur cette liste.

Vaccin anti Covid-19 : le Maroc se tourne vers d’autres fournisseurs

Les relations entre la Chine et le Maroc à propos du vaccin anti Covid −19 baignent dans un flou inquiétant. Préoccupés, les députés marocains ont bien l’intention d’interpeller les ministres de la Santé, de l’Industrie et du Commerce, ainsi que celui des...

Maroc : le secteur automobile recrute de nombreux ingénieurs

Le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour a annoncé que 2 000 nouveaux ingénieurs seront bientôt recrutés dans le cadre du renforcement du secteur de l’industrie automobile au Maroc.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

La mise en garde de Abdelouafi Laftit aux partis politiques

Face à la propagation inquiétante du variant indien Delta, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit met en garde les partis politiques qui organisent des meetings ces dernières semaines sans tenir compte des mesures sanitaires. Il interdit toute...

Le marché de l’immobilier professionnel en berne au Maroc

La pandémie de Covid-19 impacte lourdement le marché de l’immobilier d’entreprises au Maroc. De jour en jour, de nombreuses entreprises rétrécissent leur espace de travail, au grand malheur des promoteurs...

Covid-19 au Maroc : flambée des cas de contamination en 15 jours

En deux semaines, le Maroc a enregistré une hausse très importante du nombre de cas positifs au Covid-19. L’annonce a été faite ce mardi par le ministère de la Santé dans son bilan bimensuel de la situation épidémiologique. Selon le point de presse, toutes...

Covid-19 au Maroc : appel aux non-vaccinés

La lenteur qu’enregistre actuellement l’administration des vaccins anti-Covid au Maroc a fait réagi le ministère de la Santé. Dans un communiqué, le département de Khalid Ait Taleb a appelé tous les acteurs impliqués à accélérer le déroulement du processus...

Maroc : à quand la réouverture des mosquées ?

Fermés depuis plus de deux mois pour cause de covid-19, les lieux de culte sont dans l’attente d’une décision de réouverture. En l’état actuel de la situation sanitaire du Maroc, une telle décision implique le respect strict des mesures et gestes...