Maroc : un célèbre imam en prison pour crimes sexuels

17 juin 2022 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Accusé d’avoir exploité sexuellement des femmes — certaines sont mariées — à qui il promettait la guérison, un célèbre imam pratiquant la roqya chariya a été arrêté à Tlat Loulad, puis placé en détention préventive.

Tout est parti d’une simple coïncidence. En fouillant le téléphone de son épouse, un homme tombe sur des messages intimes à connotation sexuelle envoyés par l’imam. Il porte plainte contre celui-ci à la gendarmerie royale et dépose le téléphone de sa conjointe comme preuve à conviction, rapporte le quotidien Assabah. Les autorités convoquent le cheikh. Lors de son interrogatoire, les enquêteurs découvrent ses pratiques sexuelles contre sept femmes, dont deux mariées. Elles ont été aussi entendues par les éléments de la gendarmerie royale.

À lire : Maroc : l’imam de Berkane qui a abusé de plusieurs femmes condamné à 10 ans de prison

Mercredi, le procureur du roi près le tribunal de première instance de Khouribga a décidé de placer le mis en cause en détention préventive. Poursuivi en état d’arrestation, il devra bientôt répondre des crimes qu’il aurait commis contre les femmes qui l’ont consultée pour des séances de sorcellerie qu’il effectue à son domicile situé à côté de la mosquée.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prison - Sexualité - Arrestation

Aller plus loin

Maroc : un imam arrêté pour viol sur mineurs

Accusé du viol d’un enfant de 12 ans et de sa sœur de 7 ans, un imam marocain risque jusqu’à 20 ans de prison. Les deux mineurs étudiaient dans son école coranique.

Maroc : deux enfants victimes d’abus sexuels de la part d’un imam à Agadir

Accusé d’abus sexuels, un imam officiant dans une mosquée du douar d’Aït Ibrahim relevant de la commune de Sidi Bouali, à Tiznit, a comparu devant la Cour d’Appel d’Agadir.

Un imam marocain arrêté pour homosexualité et pédophilie

Un imam marocain a été arrêté à Settat pour son implication présumée dans des affaires d’homosexualité et de pédophilie. La police judiciaire de la préfecture a ouvert une...

Le fkih de Berkane condamné à 10 ans de prison ferme

Le fqih de Berkane a écopé de 10 ans de prison ferme, pour son implication dans une affaire d’exploitation de femmes, et d’abus sexuel sous couvert de "roqia charaia", ou...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : de "paradis gay" à destination à risque pour les LGBTQ+ ?

Le Maroc est passé de « pays gay-friendly » à destination touristique moins sûre pour les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. Il y existe toutefois une sorte de tolérance.

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.