Maroc : les riches bientôt taxés

6 septembre 2011 - 18h00 - Ecrit par : Jalil Laaboudi

Un fond de solidarité alimenté par un impôt obligatoire sur la fortune imposé aux riches, devrait voir le jour au Maroc. Le fait que les riches continuent à bénéficier de la Caisse de Compensation destinée aux classes défavorisées, révolterait une partie de la classe politique et de la société civile, qui incitent le gouvernement à trouver une solution équitable.

L’impôt obligatoire sur la fortune sera fixé selon des critères bien étudiés, qui détermineront les catégories de citoyens fortunés visés par cet impôt. Les propriétés seront également sujettes à imposition comme c’est le cas dans beaucoup de pays.

La mesure, qui devrait également comprendre un deuxième impôt concernant cette fois-ci le mode de vie des riches, se propose de prélever la différence du prix des produits de consommation de base subventionnés par l’Etat aux classes aisées.

Aucun détail ne filtre à ce jour sur ce fonds de solidarité. Seuls les contours du projet qui n’en est qu’au stade de décision gouvernementale, ont été dessinés.

L’équipe du ministre des finances, Salaheddine Mezouar, serait déjà à pied d’œuvre pour préparer un projet de loi devant être soumis au parlement avant d’être introduite dans la loi de finances 2012.

Tags : Lois - Pauvreté - Consommation - Salaheddine Mezouar - Impôts - Caisse de compensation - Ministère de l’Economie et des Finances

Nous vous recommandons

Les joueurs marocains suivis de près par les clubs européens

Les joueurs marocains sont dans le viseur de plusieurs clubs européens qui suivront attentivement leurs différentes prestations à la Coupe d’Afrique des nations. Des recruteurs auraient même déjà pris contact avec Romain Saïss, le capitaine des Lions de...

FA Cup : Hakim Ziyech encore homme du match

L’international marocain Hakim Ziyech continue d’exceller en club. Samedi, le milieu de terrain de Chelsea a été une nouvelle fois désigné homme du match après ses performances impressionnantes en FA Cup, face à Plymouth...

Sète : des bateaux en direction du Maroc contrôlés

À Sète, les autorités marocaines et françaises s’assurent de la bonne organisation des transits et des contrôles de passagers en direction de Tanger et de Nador au Maroc. Il a été procédé, mardi 5 juillet, vers 18h, au déploiement d’un dispositif de contrôle...

25 millions de dirhams de salaire pour Abderrazak Hamdallah

Quelques jours après avoir été viré d’Al Nassr, Abderrazak Hamdallah n’a pas eu de mal à retrouver un nouveau club. Celui qui ne veut plus porter le maillot de l’équipe nationale roule désormais pour Al Ittihad avec un très beau salaire à la...

Nawal Khalifa, la première femme à la tête d’un club de football au Maroc

Nawal Khalifa a été nommée présidente de la section football du Fath Union Sport (FUS) de Rabat, vient d’annoncer le bureau directeur du FUS Omnisports. Une nomination surprise qui fait de Nawal Khalifa, la première femme de l’histoire à diriger un club...

Décès de Rayan : les condoléances du premier ministre israélien

Le premier ministre israélien Naftali Bennett, touché par le décès de Rayan, l’enfant de 5 ans tombé accidentellement dans un puits sec à Chefchaouen, près de sa maison, a présenté ses condoléances à la famille du garçonnet, au peuple marocain, ainsi qu’au roi...

Imaan Hammam en met plein la vue lors d’un gala américain

La top modèle maroco-égyptienne Imaan Hammam a fait une apparition remarquée sur le tapis rouge du gala annuel du Prince’s Trust qui s’est tenue jeudi 28 avril au Cipriani 25 Broadway, à New York, aux...

Drogue : la France s’inquiète de la route « du Nord du Maroc »

Les douanes françaises en coordination avec le procureur de la République de Toulon et le centre opérationnel douanier maritime de Marseille (CODM) ont réussi à saisir quatre tonnes de résine de cannabis marocain dissimulées dans un navire de pêche au Sud...

Covid-19 : le Maroc passe au niveau rouge de la transmission du virus

La situation épidémiologique au Maroc inquiète ces dernières semaines. Le royaume passe désormais au niveau rouge de la transmission du nouveau coronavirus.

Maroc : après avoir dragué sur WhatsApp, une infirmière amoureuse virée

L’infirmière qui a relevé le numéro d’un journaliste de la BBC sur le registre confidentiel du ministère de la Santé a été licenciée pour faute « professionnelle grave ». Elle sera également poursuivie.