Maroc : l’impôt sur la solidarité obligatoire à partir d’un million DH de revenus

11 novembre 2021 - 07h40 - Ecrit par : A.T

L’impôt sur la solidarité sera élargi, à partir de 2022, à toute société ou personne physique dont le revenu annuel est égal ou supérieur à un million de dirhams.

C’est une modification apportée à la loi des Finances 2022 par les députés de la majorité. Ainsi, les personnes physiques sont désormais soumises à l’impôt sur le revenu selon le régime du résultat net réel, et dont le revenu imposable est égal ou supérieur à 1 million de Dh.

Cet amendement vise à poursuivre et à consolider les efforts de mobilisation de ressources pour renforcer la cohésion sociale durant les circonstances particulières actuelles, conformément aux Hautes Orientations Royales, aux dispositions de l’article 40 de la Constitution, aux dispositions de la loi-cadre, ainsi que aux recommandations du nouveau modèle de développement.

A lire : Maroc : les bonnes surprises de la « taxe de solidarité »

Dans le même sillage, la majorité a également proposé de ramener le taux de l’impôt sur les sociétés pour les entreprises industrielles de 28 % à 26 %. Raison invoquée : réduire la pression fiscale sur cette catégorie d’entreprises.

Tags : Impôts - Loi de finances (PLF 2022 Maroc) - Parlement marocain

Aller plus loin

PLF 2022 : la réforme fiscale déplaît aux industriels

Le projet de loi de Finances de l’année 2022 (PLF-22) prévoit que l’impôt sur les sociétés (IS) ne serait plus calculé selon des taux progressifs, mais plutôt sur la base des taux...

Maroc : le gouvernement examine le PLF 2022

Lors du Conseil de gouvernement qui a eu lieu ce samedi, les ministres ont suivi un exposé de la ministre de l’Économie et des finances sur les préparatifs du PLF 2022 et ont...

Maroc : augmentation de la contribution sociale de solidarité

Dans le PLF 2022, le gouvernement a prévu des mesures spécifiques à l’impôt sur les sociétés à travers une révision de la contribution sociale de...

Maroc : les bonnes surprises de la « taxe de solidarité »

Les recettes de la cotisation sociale de solidarité, une taxe supplémentaire instituée dans la loi des finances, exercice 2021, se sont élevées à 3,3 milliards DH à fin avril...

Nous vous recommandons

L’Espagne demande aux Marocains de renoncer à leur nationalité marocaine

Plusieurs Espagnols d’origine marocaine résidant à Londres rencontrent des difficultés pour renouveler leurs passeports. Le consulat espagnol à Londres leur demande un document prouvant qu’ils ont renoncé à leur nationalité...

Fin du gazoduc Maghreb-Europe : un gain géopolitique « nul » pour l’Algérie

Le non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc pour desservir l’Espagne, n’est d’aucun intérêt pour l’Algérie du point de vue géopolitique, analyse le Journal du dimanche (JDD).

Le TGV marocain plus écologique

Depuis hier, samedi 1er janvier, le train à grande vitesse marocain,Al Boraq, passe progressivement à l’énergie verte. Il s’agit de substituer la consommation électrique du réseau ferré national par une énergie...

Maroc : le Covid-19 met à genoux l’immobilier

Déjà en difficulté, le secteur de l’immobilier s’est davantage fragilisé avec l’avènement de la crise sanitaire. Malgré la reprise des activités, le secteur a du mal à sortir la tête de l’eau, poussant les acteurs à réclamer un plan de sauvetage...

MRE : le Maroc exclut à nouveau les ports espagnols

La reprise des rotations maritimes marocaines sera effective dès lundi 7 février à la satisfaction des ports français et italiens, seuls ports autorisés jusqu’à présent. Le royaume écarte ainsi une fois de plus les ports...

La top marocaine Imaan Hammam pose pour Versace et Fendi (vidéo)

Plusieurs mannequins dont la Marocaine Imaan Hammam ont été mis à l’honneur par la dernière collection, fruit de la collaboration entre Versace et Fendi.

Visas français : les transporteurs marocains en colère

La France refuse toujours d’accorder des visas aux transporteurs internationaux marocains prenant ainsi en otage les exportations marocaines. L’Association marocaine des Exportateurs (ASMEX) tire la sonnette d’alarme et appelle les autorités marocaines...

Du nouveau pour le câble sous-marin Maroc / Grande-Bretagne

Xlinks, compagnie qui va construire le câble sous-marin qui doit relier le sud Maroc au Royaume-Uni, a désigné Intertek, spécialiste en matière de longs projets d’interconnexion, pour lui fournir une assurance qualité et des conseils...

France : une nouvelle loi sur l’immigration en préparation

Le gouvernement français entend réformer profondément l’immigration. Dans ce sens, le ministère de l’Intérieur prépare « un texte important » devant tenir compte des propositions — comme la création d’une agence unique d’asile avec la fusion de l’Office...

Refus de visas aux Marocains : la France reconnaît la difficulté de la mesure

Près de deux mois après sa décision de durcir les conditions d’obtention des visas pour les ressortissants marocains, algériens et tunisiens, l’Exécutif français constate que la mesure rencontre des « difficultés » dans la mise en...