Le Maroc, futur grand de l’industrie de batteries pour véhicules électriques

7 septembre 2022 - 23h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le Maroc dispose des atouts nécessaires pour créer une industrie de batteries pour véhicules électriques. D’ores et déjà, le royaume a engagé des négociations avec certains fabricants dans ce sens.

Le Maroc figure parmi les dix premiers producteurs de cobalt la (République démocratique du Congo, 70 % du cobalt mondial), et ses réserves peuvent lui permettre de créer une industrie de batteries pour véhicules électriques (VE) sur place. Les fabricants ont du mal à s’approvisionner en colbat (l’un des ingrédients importants pour fabriquer les batteries des VE) à cause de l’évolution de son prix, la demande étant en forte croissance. Fort de ces difficultés, le recours au phosphate et au fer, qui sont relativement moins chers, est privilégié.

À lire : Le Maroc, futur grand producteur de batteries pour voitures électriques ?

Les fabricants préfèrent remplacer le cobalt et le nickel coûteux ainsi que le manganèse par du phosphate et du fer. Mêmes si elles n’offrent pas les mêmes autonomies plus longues que les batteries NMC, les batteries LFP à base de phosphate sont moins chères, plus sûres et durent plus longtemps que leurs homologues à base de cobalt. Un avantage pour le Maroc qui possède 70 % des réserves mondiales de phosphate. « Les réserves minérales pour les batteries dont dispose le Maroc accélèrent aujourd’hui son entrée dans la fabrication de véhicules électriques », révèle une étude réalisée par le think tank américain Middle East Institute.

À lire : Le Maroc, future plaque tournante de la fabrication de véhicules électriques

L’autre atout dont il dispose le Maroc, c’est que c’est l’un des pays les plus avancés en matière d’électricité verte. Il peut non seulement garantir que ses véhicules de mobilité verte soient produits de manière durable et respectueuse de l’environnement, mais aussi être en mesure de parer à la discontinuité de la production de l’électricité à partir des ressources renouvelables (soleil, vent).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Industrie

Aller plus loin

Du nouveau pour l’usine géante de batteries au Maroc

Le gouvernement marocain vient de signer un mémorandum d’entente avec le groupe sino-européen Gotion High-Tech pour la réalisation d’un projet de mise en place d’un écosystème...

Véhicules électriques : le Maroc signe un accord avec le Brésil

Le Maroc vient de signer un accord de transfert de technologie avec le Brésil dans le domaine de la mobilité électrique. Le Green Energy Park (GEP), un centre de recherche et de...

Marhaba 2023 : L’Espagne craint une multiplication des incendies de batteries sur les ferries

Le gouvernement espagnol a activé un plan d’urgence dans le cadre de l’Opération Marhaba 2023 pour prévenir les incendies de batteries de voitures électriques sur les ferries.

Maroc : un nouveau géant de la production de batteries ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, se dit persuadé que le Maroc peut devenir un producteur majeur de batteries...

Ces articles devraient vous intéresser :

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %, s’établissant à 130 214 unités durant les dix premiers mois de 2023. Toutefois, les...

Au Maroc, les voitures de luxe ne connaissent pas la crise

Les ventes de voitures neuves de luxe au Maroc ont enregistré une hausse de 15 % l’année dernière, malgré l’impact du marché par une baisse de la demande due à l’inflation, à l’augmentation des coûts de financement et à la hausse des prix de...

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Renault va produire plus de véhicules électriques au Maroc

Renault ambitionne d’ici 2027 de lancer huit nouveaux modèles hybrides et électriques (E-Tech) et de doubler le bénéfice net par unité vendue hors d’Europe et notamment au Maroc.

Un gisement de manganèse de bonne qualité découvert au Maroc

Les tests de laboratoire effectués au niveau des gisements de manganèse au Maroc sont excellents, affirme la société canadienne Elcora, qui a prévu le démarrage de la production avant la fin de cette année.

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.