Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

21 janvier 2023 - 07h50 - Economie - Ecrit par : A.T

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu l’augmentation des prix frôler les 10%.

Cette tendance enregistrée résulte de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 11,0% et de celui des produits non alimentaires de 3,9%, indique le HCP dans une note sur l’IPC à fin 2022.

L’indice des produits non alimentaires a connu des variations allant d’une hausse de 0,1% pour la « Santé » à une hausse de 12,2 % pour les « Transports », avec une hausse de 5,8% de l’indicateur d’inflation sous-jacente par rapport à l’année 2021.

A lire : Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Sur le seul mois de décembre 2022, l’IPC a connu une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la hausse de 0,7% de l’indice des produits alimentaires et de la baisse de 0,4% de l’indice des produits non alimentaires.

S’agissant des villes, les prix ont augmenté à Al Hoceima (8,4%), Kénitra et Beni-Mellal (8,0%), Errachidia (7,6%), Marrakech (7,3 %), Safi (7%), Fès et Oujda (6,9 %), Tétouan et Meknès (6,8%).

Sujets associés : Croissance économique - Haut Commissariat au Plan (HCP) - Inflation

Aller plus loin

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan...

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.

Maroc : inflation record en 2022

Après un taux de 1,4 % en 2021, l’inflation au Maroc devrait s’établir à 4,7 % cette année avant de revenir à 1,9 % en 2023, selon Bank Al Maghrib.

Maroc : l’inflation s’envole

Au vu de l’évolution de la situation économique marquée par la flambée du prix de certains produits, Bank al-Maghrib estime que l’inflation pourrait atteindre 4,7 % à la fin de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

L’indice des prix à la consommation (IPC) a poursuivi sa tendance à la hausse, observée depuis quelques mois. À fin juin dernier, il a progressé de 0,3 % par rapport au mois précédent, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

La Banque Mondiale revoit à la baisse la croissance économique marocaine

De 7,9% en 2021,la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 1,3% en 2022, selon les précisions données mercredi par l’économiste principal de la Banque Mondiale au Maroc, Javier Diaz Cassou.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Le Maroc conserve sa note "BB+" avec une "perspective stable"

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a maintenu la note de la dette à long terme en devises du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

Croissance : le Maroc surpasse l’Algérie et la Tunisie

Après « une douloureuse récession du secteur agricole victime d’une sécheresse historique », le Maroc devrait avoir une croissance économique de 3,2 % cette année, contre +1,3 % l’année dernière, et légèrement au-dessus de la moyenne (3 %) de la région...

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.