Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

21 janvier 2023 - 07h50 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu l’augmentation des prix frôler les 10%.

Cette tendance enregistrée résulte de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 11,0% et de celui des produits non alimentaires de 3,9%, indique le HCP dans une note sur l’IPC à fin 2022.

L’indice des produits non alimentaires a connu des variations allant d’une hausse de 0,1% pour la « Santé » à une hausse de 12,2 % pour les « Transports », avec une hausse de 5,8% de l’indicateur d’inflation sous-jacente par rapport à l’année 2021.

A lire : Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Sur le seul mois de décembre 2022, l’IPC a connu une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la hausse de 0,7% de l’indice des produits alimentaires et de la baisse de 0,4% de l’indice des produits non alimentaires.

S’agissant des villes, les prix ont augmenté à Al Hoceima (8,4%), Kénitra et Beni-Mellal (8,0%), Errachidia (7,6%), Marrakech (7,3 %), Safi (7%), Fès et Oujda (6,9 %), Tétouan et Meknès (6,8%).

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Croissance économique - Indice du coût de la vie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre...

Maroc : l’inflation s’envole

Au vu de l’évolution de la situation économique marquée par la flambée du prix de certains produits, Bank al-Maghrib estime que l’inflation pourrait atteindre 4,7 % à la fin de...

France : les prix des tomates cerises marocaines résistent à l’inflation

Malgré la flambée des prix des denrées alimentaires, due à l’inflation, les tomates, produites au Maroc gardent leurs prix inchangés. De quoi susciter l’interrogation de certains...

Maroc : inflation record en 2022

Après un taux de 1,4 % en 2021, l’inflation au Maroc devrait s’établir à 4,7 % cette année avant de revenir à 1,9 % en 2023, selon Bank Al Maghrib.

Nous vous recommandons

Haut Commissariat au Plan (HCP)

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions financières...

Maroc : la confiance des ménages se dégrade

Les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le Haut-Commissariat au Plan (HCP), montrent, globalement, que la confiance des ménages marocains s’est dégradée au 4ᵉ trimestre de...

Maroc : quelle est la population la plus exposée à la contamination au covid-19 ?

En tout, 1,05 million de familles marocaines sont exposées au coronavirus en raison de l’exiguïté de l’espace habitable et de l’insalubrité dans laquelle elles vivent. C’est ce que révèle une récente étude du Haut-commissariat au plan...

Maroc : 642 000 emplois créés en un an

Au Maroc, le marché de l’emploi a connu une légère embellie, permettant la création de 642 000 nouveaux postes dans différents secteurs, entre le 3ᵉ trimestre de l’année dernière et la même période de cette...

Maroc : l’État a soulagé 2/3 des ménages touchés par la crise

Selon une enquête réalisée par le Haut-commissariat au plan (HCP), quelque 6 millions de Marocains, soit deux tiers des ménages touchés par la crise du Covid-19, ont bénéficié de l’aide publique.

Croissance économique

Impayés d’entreprises : le Maroc classé parmi les pays ayant un risque assez élevé

Le Maroc devrait réussir à mieux gérer la crise sanitaire que les autres pays du MENA, selon le dernier baromètre trimestriel de l’assureur de crédit Coface, qui octroie une note B et un risque est assez...

Fitch Ratings déclasse le Maroc

L’agence américaine Fitch Ratings vient d’abaisser la note du Maroc qui était pourtant stable, en avril dernier, à négative. À en croire l’agence de notation, plusieurs raisons expliqueraient cette déclassification du royaume, dont entre autres, le « grave...

Maroc : des disparités dans la reprise économique des régions

Les répercussions économiques de la pandémie du Covid-19 ont été de différentes intensités selon les régions marocaines. Voici celles qui ont tiré leur épingle du jeu et celles qui ont sombré.

Economie marocaine : croissance de 7,9% en 2021

En 2021, l’économie marocaine a résisté aux chocs exogènes, enregistrant une croissance de 7,9%, après une profonde récession de 7,2% en 2020 liée notamment à la crise sanitaire, selon le Haut-commissariat au plan...

Maroc : quelles réformes pour l’après covid-19 ?

L’économiste et universitaire marocain, Najib Akesbi, a affirmé qu’en dépit des conséquences négatives, la pandémie du coronavirus offre l’opportunité aux décideurs politiques de faire certaines réformes audacieuses et indispensables. C’était au cours d’une...

Indice du coût de la vie

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Maroc : les prix en hausse, détails par produit

L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu au mois de juillet une augmentation de 2,2 % par rapport au même mois de l’année dernière.

Pour faire baisser le prix de la viande, le Maroc importe des bovins du Brésil

Le Maroc se prépare à accueillir des navires chargés de 30 000 têtes de bovins provenant du Brésil et de l’Uruguay pour tenter de faire face à la hausse continue du prix constatée depuis plusieurs mois.

Aïd Al-Adha : l’arrivée massive des MRE devrait faire grimper les prix

Pour fêter l’Aïd Al-Adha, les Marocains devront faire face à une hausse du prix des bêtes destinées au sacrifice. Plusieurs raisons expliquent cette situation, dont l’arrivée massive des MRE cette année.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Les prix ont augmenté dans la plupart des villes marocaines durant le mois d’août, selon la note d’information du HCP, qui fait également de baisses pour certains produits.