Recherche

Maroc : le ministère de l’Intérieur interdit Facebook et WhatsApp

© Copyright : DR

26 avril 2019 - 12h20 - Maroc

Les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur ont pour interdiction d’utiliser les messageries électroniques comme Facebook (Messenger) et WhatsApp. Les autorités craignent que des informations sensibles atterrissent entre de mauvaises mains.

La mise en garde a été adressée récemment par le ministère à tous les responsables, que ce soit les Walis, les directeurs centraux ou autres, rapporte le journal Al Massae, leur interdisant expressément l’utilisation de toutes les messageries électroniques comme Messenger et WhatsApp et leur conseillant vivement d’utiliser leur mail professionnel en cas d’échange de données et de documents.

Pour le ministère, utiliser les messageries électroniques pour le partage de documents peut être un motif de sanction de la part de l’administration et tout fonctionnaire doit donc scrupuleusement respecter les nouvelles directives.

Si le ministère de l’Intérieur a envoyé cette circulaire à ses cadres c’est qu’il a été constaté dans le passé la fuite de plusieurs documents confidentiels pouvant nuire à l’image de l’administration. De plus, ces applications ne sont pas réputées pour la protection des données partagées par les utilisateurs et encore moins les administrations.

Le mois dernier, des documents ultras confidentiels avaient été retrouvés chez un vendeur de pépite à Salé. Ceux-ci concernaient une correspondance interne entre deux ministères suite à une demande de report d’une visite du ministre mauritanien du Pétrole.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact