Maroc-Israël : les échanges commerciaux en forte hausse depuis la normalisation

19 septembre 2021 - 09h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Les effets de la reprise des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël n’ont pas tardé à se faire sentir. Il a suffi de quelques mois pour que le commerce entre les deux pays fleurisse. En l’espace de six mois, les échanges commerciaux entre Rabat et Tel-Aviv ont bondi de 50 %.

Après la normalisation des relations, la nouvelle lune de miel entre le Maroc et Israël a impacté le volume du commerce bilatéral, qui a considérablement augmenté, a souligné, vendredi le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Lors du meeting virtuel organisé par le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, avec ses homologues d’Israël, du Bahreïn et des Émirats arabes unis et du Maroc, Nasser Bourita a indiqué que « 20 vols opérant dans le cadre de deux compagnies aériennes ont déjà établi leur rotation et qu’un million de touristes israéliens sont attendus par an au Maroc ».

S’exprimant sur l’évolution des accords bilatéraux signés avec l’État hébreu, Bourita a fait savoir que « les représentants gouvernementaux discutent, se rencontrent et travaillent ensemble, une dizaine de ministres ont entamé des contacts directs ouvrant la voie à la signature de plus de 20 accords. J’ai moi-même accueilli mon ami Yaïr Lapid, le mois dernier et nous attendons avec impatience d’autres visites importantes, notamment au niveau des ministres de l’Économie et de la Défense ».

A lire : Relations Maroc- Israël : Bourita appelle à un nouvel « ordre régional »

Par ailleurs, Bourita a salué de nouveau les partenariats dans des secteurs sensibles qui ont également été lancés, notamment en matière de cybersécurité et d’interopérabilité des forces grâce à des exercices conjoints des forces spéciales militaires comme le HD-Annual 21.

« Le défi de la reconnexion était grand, mais il est maintenant derrière nous. Les défis de la préservation, de l’amélioration et du sens de la normalisation sont toujours devant nous », a noté le chef de la diplomatie marocaine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coopération - États-Unis - Diplomatie - Israël

Aller plus loin

Explosion des échanges commerciaux entre le Maroc et Israël

Les accords de normalisation signés entre Israël et quatre pays arabes dont le Maroc favorisent l’explosion des échanges commerciaux. En témoignent les données du Bureau central...

Visite prévue de la ministre israélienne de l’Economie au Maroc

Orna Barbivai, ministre israélienne de l’Économie, se rendra au Maroc à la fin de ce mois ou au début du mois prochain, où elle signera plusieurs accords importants visant à...

Yaïr Lapid critiqué en Israël pour sa visite au Maroc

Alors que les critiques internes fusent au sujet des affaires courantes notamment la gestion de la pandémie de Covid-19, Yaïr Lapid, ministre israélien des Affaires étrangères...

Normalisation Maroc-Israël : une décision « naturelle »

Joseph Oded, ambassadeur d’Israël au Kenya, estime que la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu est une décision «  naturelle  » en raison...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.